16 avril 2024

Une nouvelle centrale photovoltaïque pour les élèves du Collège de la Veveyse

Une nouvelle installation photovoltaïque a été réalisée en octobre dernier sur le toit de l’unité d’accueil parascolaire (UAP) du collège de la Veveyse. La semaine dernière, les élèves de l’école ont pu en apprendre davantage sur cette énergie renouvelable qui alimentera désormais leur bâtiment. La Ville de Vevey continue à investir dans la production d’électricité solaire sur les toits de ses immeubles sous l’impulsion de Pascal Molliat, municipal en charge des bâtiments, des gérances et de l’énergie. Ce projet s’inscrit dans la volonté des autorités d’accélérer la transition énergétique.

La Municipalité devrait être plus attentive aux places de parc pour personnes à mobilité réduite

« Les grandes oubliées des transformations urbaines de Vevey : les places de parking pour personnes à mobilité réduite», c’est le titre d’une interpellation déposée en octobre dernier par la conseillère communale de Vevey Libre, Anne-Francine Simonin. La Municipalité lui répond que ces places sont en suffisance et qu’elle n’entend pas compenser les places supprimées provisoirement par des chantiers dès lors que les personnes à mobilité réduite (PMR) peuvent stationner sur toutes les places de parc standards pendant une durée illimitée. Ce à quoi Mme Simonin a rétorqué que ça n’était pas une solution en raison de l’étroitesse de ces places qui ne leur permet pas de sortir de leur véhicule.

Une tribune pour le skatepark et une place de jeu à Gilamont

Les élues et élus Veveysans ont largement dit oui jeudi à la création d’une tribune pour le skatepark de la place de l’Aviron et à une compensation végétale conséquente. Le skatepark est un dossier sur lequel s’est beaucoup engagé Vevey Libre à l’origine de la demande en 2013. L’acquisition d’une servitude en vue de la création d’une place de jeu au Dévin a également été acceptée à une confortable majorité. 

Lutte contre le trafic de drogue à Vevey, on ne voit toujours rien venir!

Le trafic de drogue devient toujours plus pesant dans les environs de la gare de Vevey et les interventions politiques ne trouvent toujours pas de réponse de la Municipalité. Sarah Dohr (Vevey Libre)  est revenue à la charge après que les réponses à son interpellation “Vevey-Riponne, drogues et toxicomanie, que font ASR et la Municipalité ?”, déposée le 7 septembre, ont été reportées une deuxième fois. Par de nouvelles questions, elle a  demandé en novembre dernier de la transparence et le souhait d’être informée de ce que la Municipalité avait entrepris jusqu’à présent. De son coté, Mickael Bertschy demande que l’on protège mieux les employés communaux.