20 octobre 2021

Coûts de fonctionnement du Musée Jenisch : Vevey Libre relance la Municipalité avec le soutien d’autres partis

Le Musée Jenisch est certes un joyau culturel pour Vevey, mais il coûte cher. Trop cher. Vevey Libre, l’UDC et le PDC avaient tiré la sonnette d’alarme en décembre 2020 au sujet de ses coûts de fonctionnement et de la trop faible participation financière de l’Etat de Vaud au Cabinet cantonal des estampes. La Municipalité s’était engagée à renégocier la convention qui vient à échéance à la fin de cette année. Faute de nouvelles, le conseiller communal Mickael Bertschy a relancé la Municipalité. La réponse de la municipale de la culture Alexandra Melchior est à moitié convaincante : «Une séance est programmée et la Municipalité va évaluer les possibilités d’augmentation de la participation du canton.»

En décembre dernier, c’est le conseiller communal Pascal Molliat, devenu depuis municipal, qui avait allumé les feux en soulignant le fait qu’il n’était plus possible d’admettre que le Musée Jenisch représente à lui seul 25% du budget culturel de la ville de Vevey, soit un montant de 600’000 francs.

Relance de la résolution

Dans sa relance, sous forme d’interpellation, Mickael Bertschy a rappelé qu’à la suite des débats de décembre dernier, la résolution suivante avait été acceptée par une très large majorité du Conseil communal (six avis contraires et quelques abstentions) :

            « Le Conseil communal demande à la Municipalité d’entreprendre toutes les démarches nécessaires pour renégocier la convention avec le Canton de Vaud concernant le Cabinet cantonal des estampes dans le but de trouver une meilleure répartition financière des charges, si possible ? »

Tel que précisé lors des précédentes discussions, l’intention derrière cette résolution n’était aucunement de délocaliser l’élément muséal en question, mais plutôt de rediscuter la répartition des charges entre Canton et Commune afin d’éviter que la ville ne porte cette charge financière importante quasiment à elle seule. Le canton a récemment augmenté son soutien au Festival Images à hauteur de 25’000 CHF. Cela démontre une ouverture à la discussion de la part de l’État de Vaud ce qui renforce la légitimité de l’intention émanant de la résolution précitée.

Qu’en est-il des chiffres ?

  • L’entier du budget culturel de Vevey représente environ 10’000’000 CHF.
  • La fondation Images, le RKC, l’Oriental, les théâtres, le conservatoire et l’ensemble de tous les acteurs associatifs culturels ainsi que l’intégralité des manifestations culturelles représentent moins de 20% de ce même budget, soit environ 2 millions CHF.
  • Le musée Jenisch et le Cabinet cantonal des estampes représentent 25% du budget de la Culture à Vevey, soit 2,5 millions (dont 600’000 CHF pour le premier).
  • Budget de Vevey 2021 : 11 millions CHF de déficit présumé.

Les questions

Étant donné l’arrivée à échéance de la convention au mois de décembre de l’année en cours, nous posons les questions suivantes :

  1. La Municipalité a-t-elle entrepris une démarche de négociation de la convention dont l’échéance est fixée au mois de décembre 2021 ? Si oui, quelle stratégie adopte-t-elle dans le cadre de cette négociation ? Une dénonciation a-t-elle été envisagée ? Si non, qu’attends-elle pour entamer cette démarche ?
  2. La Municipalité a-t-elle prévu de communiquer au Conseil communal le résultat de cette négociation ?

L’interpellation de Mickael Bertschy était soutenue non seulement par Vevey Libre, mais aussi le PLR,  l’UDC, le PS, DA et Le Centre-Vert’libéraux.

La réponse municipale

Selon la responsable de la culture, Alexandra Melchior, « La stratégie qui sera adoptée sera de reocnduire la convention de partenariat et d’évaluer les possibilités d’augmentation de la participation du canton. Le cabinet cantonal des estampes continue quand même un joyau pour la collection du Musée Jenisch et le voir quitter notre ville ne réduirait pas drastiquement les coûts de fonctionnement de l’institution, notamment pour la commumication, médiation, maintenance logistique, accueil et boutique. Une communicaiton sera faite au Conseil communale à l’issue des négociations une fois, la convention de partenariat signée ».

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *