25 février 2024
La Municipalité doit faire preuve de plus de sobriété dans les dépense, estime Vevey Libre

La Municipalité de Vevey doit faire preuve de plus de sobriété en matière financière

Le budget de la ville de Vevey est sous toit. Il a été adopté le jeudi 7 décembre à une large majorité quasiment tel que proposé par la Municipalité.  Seuls le PLR et l’UDC l’ont refusé. On peut relever deux ajouts notoires par le Conseil communal : un montant de 10’000 francs pour soutenir la SPA du Haut Léman et 130’000 francs pour un poste supplémentaire au secteur « de l’habitat », chargé de redéfinir la politique du logement de la commune.

Au nom du groupe Vevey Libre, Jérôme Christen, son vice-président et représentant à la commission des finances a relevé que ce budget n’était guère réjouissant.
Jérôme Christen, vice-président du groupe Vevey Libre
et membre de la commission des finances


Vevey libre prend toutefois acte des efforts de la Municipalité qui s’est limitée en matière d’augmentation des ressources humaines avec 7 postes supplémentaires (ETP) équivalents plein temps. C’est notoire en regard de deux autres communes telles que Nyon et ses 23’000 habitants qui prévoit 42 ETP supplémentaires et Yverdon qui, avec ses 30’000 habitants en prévoit 21.

Il n’en demeure pas moins que notre commune est encore trop généreuse en matière de dépenses compte tenu des moyens dont elle dispose. L’inflation et la hausse des intérêts ne facilite certes pas la tâche de la Municipalité, mais nous avons tout de même le sentiment que des efforts supplémentaires doivent impérativement être faits.

Nous relevons avec satisfaction une hausse notable des revenus du patrimoine. Ce qui démontre, n’en déplaise à d’aucuns qui n’ont cessé de remettre en question la politique foncière de notre ville, que bien géré, le patrimoine immobilier est profitable: il permet d’offrir des logements et des locaux administratifs et commerciaux à des prix plus abordables que le marché libre et d’en tirer tout de même des revenus corrects et bienvenus.

Dans la mesure où les amendements proposés et acceptés n’aggraveront pas de manière excessive ce budget, Vevey Libre, dans sa majorité, acceptera ce budget tout en attirant l’attention de la commission des finances sur la nécessité de travailler plus en profondeur pour identifier des mesures d’économie. Vevey Libre fera prochainement une proposition en ce sens à la commission des finances. »

Sur cette base, Sarah Dohr a proposé que la commune de Vevey verse un montant de 1fr par habitant soit 20’000 francs pour donner l’exemple aux autres communes. Si chacune d’entre elles jouaient le jeu, la SPA pourrait ainsi créer un poste supplémentaire et remplir sa mission dans de meilleures conditions.
Considérant ce montant trop élevé mais le principe de la proposition justifié, le conseiller communal socialiste Pierre Butty, a fait une proposition médiane avec un soutien de 50 centimes par habitant, à l’instar de la commune de Jongny, soit pour Vevey un montant de 10’000 francs. Au vote, la proposition de Pierre Butty a été acceptée par 45 oui, 15 non et 17 abstentions tandis que celle de Sarah Dohr a été refusée par 36 non, 30 oui, et 8 abstentions. C’est toutefois un grand pas qui a été fait en matière de soutien à la SPA.

Sarah Dohr a obtenu un soutien plus important à la SPA
Sarah Dohr a obtenu un soutien plus important à la SPA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *