25 février 2024

Place du Marché: le long combat bientôt abouti de Vevey Libre

Cette fois, on est proche de voir la fin du tunnel. Voilà un peu plus de 40 ans que l’on parle de réaménager la place du Marché. Après avoir adopté le crédit de l’ouvrage en mai 2021, le Conseil communal a largement accepté jeudi 2 février de lever toutes les oppositions pour que le projet puisse enfin se réaliser. Seul le PLR l’a refusé en raison de la non-compensation d’une partie des places de parc. Certes, des recours en justice sont possibles, mais la Municipalité devrait , selon toute probabilité obtenir la levée de l’effet suspensif et pouvoir faire démarrer les travaux cet automne. C’est le fruit d’un long combat pour Vevey Libre, comme le démontre le papier d’archives publié ci-dessous.

UNE VICTOIRE POUR VEVEY LIBRE Pour Vevey Libre, c’est l’aboutissement d’un long combat gagné avec le soutien des partis de gauche et de l’UDC avec à sa tête Bastien Schobinger dont l’expertise sur ce dossier a été précieuse, comme d’ailleurs celle d’Alain Gonthier du groupe Décroissances-Alternatives. Voilà plus de 15 ans que notre mouvement citoyen militait pour un projet réaménagement de la place du marché sans parking souterrain afin d’éviter de créer un aspirateur à voitures dans un cul de sac en plein centre-ville et de lui préférer l’usage des parkings souterrains existants proche du flux principal de la route cantonale 780. C’est une grande satisfaction pour notre mouvement.

DÉBAT ÉTERNEL SUR LE PARCAGE L’absence de perspectives de compensation en places de parc à proximité du centre-ville a évidemment suscité un large débat même si la Municipalité assure qu’elle n’a pas abandonné l’idée de réaliser un parking derrière la gare. La large majorité de oui à la levée des oppositions a été obtenue du fait que les élus UDC, Vevey Libre, Le Centre/Vert’libéraux et En Avant Vevey ont fait une pesée d’intérêts entre ces compensations et la nécessité d’enfin réaliser ce réaménagement et ne pas tout bloquer pour les 50 places supplémentaires supprimées. La future zone de parcage sera réduite à 150 places, mais force est de constater que Vevey est bien dotée en parkings souterrains.

LE MAIL FAIT ENCORE PARLER DE LUI Autre résistance, la non-reconstitution du mail d’arbres abattu en vue de la Fête des Vignerons de 1999, mais le fait de replanter plus de 60 arbres, soit très largement plus que les quelques arbres supprimés il y a 25 ans a pesé dans la balance. Une large majorité est acquise à l’avantage que présente le projet : large réarborisation et maintien de la vue sur le lac. Favorable au départ à la reconstitution du mail, Pierre Chiffelle a souligné que le dégagement dont on bénéfice depuis le pied de la Grenette au haut de la place du Marché est quelque chose d’unique au monde que beaucoup de gens nous envient et qu’il serait dommage, même au bénéfice de la reconstitution du mail historique de nous priver de cette vue.

COUP D’ENVOI DES TRAVAUX EN AUTOMNE – Si tout porte à croire que le projet devrait pouvoir démarrer cet automne en dépit de recours en justice, c’est que le réaménagement n’est incompatible ni avec l’éventuelle compensation future de places de parc ni avec reconstitution du mail du bas de la place. En cas de recours, si la justice tranchait en faveur des opposants pour les deux points contestés, la Municipalité pourrait toujours y donner une suite favorable en cours de chantier ou après.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *