19 mai 2022
Vevey Libre demande à la Municipalité de se pencher sur l’avenir de zone sportive de Copet.

Vevey Libre demande à la Municipalité de se pencher sur le développement de la zone sportive de Copet

Vevey Libre insiste depuis déjà quelques années sur la nécessité de mettre des infrastructures sportives à disposition de nos clubs qui correspondent à leurs besoins. Lors de la dernière séance du Conseil communal, Nicolas Bonjour a demandé, dans un postulat, à la Municipalité de définir ses visions d’avenir la zone sportive de Copet. Le texte des Libres a été soutenu par le PLR, Le Centre/Vert’libéraux, et En Avant Vevey. Un autre texte, sur lequel nous reviendrons ultérieurement, accepté à une courte majorité, demande  d’étudier l’opportunité de renforcer également le soutien financier aux clubs sportifs veveysans qui auraient des ambitions et objectifs de niveau élevé et sur le long terme.

Voici le texte du postulat de Nicolas Bonjour:

Dans la demande de crédit pour la rénovation des infrastructures du stade communal de Copet 1, déposée en 2010, il est écrit : «  ….depuis les années 30, la zone sportive de Copet est un centre d’enjeux urbanistiques importants pour notre commune et le stade n’échappe pas au nouveau regard porté sur cette partie de la ville, sa valorisation doit permettre d’améliorer des liaisons entre le quartier de Gilamont et de la gare …».

Au-delà des normes…

L’argumentaire date d’il y a 12 ans et mentionne le nouvel ex-collège, mais la problématique globale est toujours bien d’actualité. L’état du stade, de ses infrastructures et de ses alentours en témoigne. Dès lors, comment faire pour que ces nombreux mètres carrés répondent à la visions urbanistique et sociétale que Vevey veut pour ce quartier dans l’avenir, ceci tout en répondant aux besoins des nombreux utilisateurs et habitants.

Nous devons également être conscients que ces infrastructures sportives devront à terme être rénovées ou remplacées et ce malgré une simple mention aux plans des investissements « adaptations aux normes ASF ». Ces rénovations devraient permettre un passage à de nouvelles normes et nouvelles pratiques à l’intérieur des stades et de leurs alentours.

Définir les contours du quartier

Qu’il soit sportif, technique ou urbanistique, un changement réfléchi devra avoir lieu et permettra de définir les contours du quartier sur plusieurs décennies. Est-ce toujours un objectif pour la ville et la Municipalité de mettre à disposition des infrastructures adaptées à nos sportifs, spectateurs et habitants, tout en intégrant ces éléments dans le quartier et potentiellement d’en faire un poumon pour la vie locale et non de le limiter à un simple stade ?

Il faut également rappeler que le futur Plan d’affectation Nord-Ouest va permettre de traduire les objectifs et principes du concept directeur (Enjeux du territoire – Validé par le CC en 2019) et ainsi permettre la planification règlementaire, notamment avec le Plan Général d’Affectation et ce dans une vision à long terme. C’est maintenant que nous posons la base de la vision, de l’architecture et de l’urbanisme des prochaines décennies du quartier de Plan Dessus avec ce nouveau PGA, de ce fait nous devons également définir les objectifs, les besoins et l’architecture des infrastructures de Copet.

Marge de manoeuvre pour la zone sportive

Le plan d’affectation devrait permettre de donner une marge de manœuvre et d’adaptation aux acteurs/partenaires du monde du sport qui utilisent et utiliseront nos infrastructures, et d’intégrer le tout dans un quartier qui a évolué et évoluera dans le temps.

Les demandes, en substance

Par ce postulat, nous invitons la municipalité à étudier l’opportunité d’intégrer dans la réflexion du PA Nord-Ouest et plus particulièrement pour les infrastructures du stade de Copet  :

  • l’opportunité de développer les infrastructures sportives de Copet 1 en dehors du format actuel et d’y intégrer d’autres structures et/ou infrastructures (UAPE, restaurants, salle de sports, vestiaires, etc.) et ainsi d’éviter de la cantonner à un stade de football uniquement.
  • de donner à cette nouvelle structure un rôle de poumon local pour le quartier de Plan-Dessus.
  • permettre au stade de s’adapter aux besoins actuels et futurs des utilisateurs.
  • de donner une image sportive à la ville avec de nouvelles infrastructures adaptées aux besoins et non par la réparation provisoire au coup par coup.

Vevey, le 3 février 2022

Petit rappel historique
  • 1930 Attribution du terrain de Copet 1 au Vevey-Sports et devient le centre de la jeunesse sportive veveysanne
  • 1931 Inauguration d’une tribune couverte avec vestiaires et douches
  • 1969 Eclairages (13 projecteurs et 4 mâts)
  • 1970 La société Rinsoz & Ormond obtient l’accord de la Ville pour l’agrandissement à ses frais de la tribune centrale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *