L’épouvantail radical

Le PRD veveysan croit avoir enfin trouvé un bon reproche à adresser à la Municipalité. Il estime que le projet de parking souterrain de 280 places sous la place du Marché ne respecte pas la décision prise en 2001 qui parlait de deux variantes à  280 et à 400 places. L’épouvantail n’a pas fait long feu: la Municipalité a bien dit qu’elle défenderait le projet à 280 places mais a aussi toujours affirmé qu’elle présenterait les deux variantes au final. Elle l’a encore confirmé dans une décision prise en mai dernier. Ils devront donc trouver un autre leurre pour effrayer les édiles veveysans…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *