Conseil communal du 22 mai 2008

Nomination du Conseil d’établissement des établissements scolaires primaire et secondaire de Vevey. Cinq sièges sont disponibles mais sept candidats se présentent. Vevey Libre, “bon prince”, renonce à lancer un candidat dès lors que son Conseiller municipal, Jérôme Christen, siège déjà dans ce conseil de droit. Cette configuration provoque une élection d’où il ressort l’élection d’une Verte, de deux Socialistes, d’une Démocrate chrétienne et d’un Libéral.

Plus de crèches à Vevey. Avec le soutien du Groupe Vevey Libre, Fweley Diangitukwa développe son interpellation demandant à la Municipalité d’établir un état des lieux d’accueil pour la petite enfance, en particulier dans le quartier de Gilamont.
=> Lire l’interpellation

Ecole de photographie de Vevey. Suite à une interpellation radicale et aux explications de Michel Berney, le Conseil communal vote une résolution en faveur du soutien à l’Ecole de photographie, exprimant ainsi l’attachement des autorités à cette formation qui fait aussi la renommée de “Vevey, Ville d’Images”.

Entretien du patrimoine communal. Stéphane Molliat intervient pour demander à ce que le calcul du pourcentage de rendement des immeubles communaux soit dorénavant basé sur la valeur vénale des objets et non pas sur l’estimation fiscale car cette dernière donne une image irréaliste (trop optimiste) des rendements réels des immeubles. Il est précisé par le Syndic que les estimations fiscales datent de 2002 et qu’elles ne portent que sur les surfaces louées à titre commercial et non pas sur celles qui sont affectées au patrimoine administratif.

Enquête sur la Place du Marché. Au nom du Groupe Vevey Libre, son président Pascal Nicollier intervient pour exposer la position officielle du parti et qui peut se résumer ainsi: Vevey Libre prône la construction d’un parking derrière la gare et rejette celle d’un parking souterrain à la Place du Marché mais soutient l’aménagement de cette dernière avec un cheminement piétonnier sur les pourtours, une valorisation de l’accès au lac, des terrasses et des commerces puis le maintien de 340 places de parc en surface (soit diminution d’une centaine d’unités nécessaires à la réalisation des aménagements précités).
=> Lire l’intervention

Mesures pour limiter les nuisances dans le préau de l’église St-Jean. Michel Werffeli regrette que les jeux des enfants soient mal acceptés par les habitants. Il prône plus de tolérance pour que les enfants aient le droit de s’amuser et vivre leur âge dans les quartiers où ils habitent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *