Prise de position de Vevey Libre sur le sondage concernant la Place du Marché

Vevey libre salue la démarche de la Municipalité visant à publier les résultats de l’enquête réalisée auprès de la population sur l’avenir de la Place du Marché.

Notre parti en tire deux enseignements essentiels:

  1. La population ne considère pas qu’il est nécessaire de supprimer totalement les places de parc en surface,
  2. Les Veveysans souhaitent une place “conviviale, accueillante et animée, avec plus de végétation, un accès au lac, un lieu pour se reposer et contempler le site”.

L’idée d’une place vide et libérée de toute voiture ne remporte que peu d’adhésion.

En effet, ce qui frappe d’emblée dans la lecture de ces résultats, c’est qu’une place sans voiture n’est pas une priorité pour 46% des répondants contre 45% qui pensent le contraire. Lorsqu’on leur demande parmi 16 propositions d’aménagement lesquelles sont prioritaires, les sondés citent en tête la nécessité d’avoir plus de végétation, la valorisation de l’accès au lac et la possibilité de se reposer et de contempler la vue. La nécessité d’avoir une place libre ne vient qu’en 14ème position! Les réponses au questionnaire démontrent ainsi que la population ne souhaite pas particulièrement enlever les voitures de la surface de la place mais désirent que cette surface soit aménagée et mise en valeur.

Si des suppressions de places de parc sont nécessaires pour cette mise en valeur de l’espace public, on peut aussi déduire du sondage que les Veveysans souhaitent une compensation. Celle-ci peut être offerte par la construction d’un parking derrière la gare.

Les sondés trouvent néanmoins à 70% que le trafic est une source importante de nuisances (pollution et bruit).

Ce vœu paradoxal de conserver des possibilités de parcage et de lutter contre les nuisances dues au trafic ne peut être résolu, selon Vevey Libre, que par la réalisation d’un parking proche du centre derrière la gare pour compenser la diminution du nombre de voitures sur la Place du Marché. L’enquête démontre que ce transfert peut se faire sans trop de gêne pour les usagers car les pendulaires pourraient se parquer derrière la gare au lieu d’occuper un bon tiers du parking de la Place du Marché comme c’est le cas aujourd’hui.

La construction d’un parking derrière la gare est moins coûteuse que la réalisation d’un parking souterrain à 16 millions de francs sous la Place du Marché. En effet, on voit mal les Veveysans accepter de dépenser une telle somme pour une place sans voitures alors que 46% pensent que ce n’est pas une priorité.

Vevey Libre constate donc que ses vues correspondent avec celles de la population.

Pour mémoire, considérant que le projet de parking souterrain avait du plomb dans l’aile, Vevey Libre avait proposé en décembre 2006 de renoncer à poursuivre les études de parking souterrain pour éviter de continuer à dilapider de l’argent dans cette opération. Cette année, Vevey Libre a proposé que le parking derrière la gare soit réalisé en priorité, en le débrayant de tout projet concernant la Place du Marché, ce qui permettrait d’offrir des compensations de parcage dans tous les cas de figure et de désengorger le trafic du centre-ville.

S’agissant de la Place du Marché, Vevey Libre prône le maintien de 340 places de parc en surface et s’oppose à la réalisation d’un parking souterrain. Notre parti propose en revanche un aménagement de surface pour la rendre plus conviviale, avec des cheminements piétonniers sur son pourtour, une mise en valeur de l’accès au lac et des terrasses agrandies devant les commerces.

Maintenir 340 places de parc sur une Place du Marché réaménagée, sans parking souterrain, et réaliser un parking derrière la gare comporte beaucoup d’avantages:

  1. Cette solution est considérablement moins coûteuse.
  2. La population et les commerces n’auront pas à souffrir des travaux bloquant la Place du Marché durant une longue période.
  3. Le trafic sera déchargé au centre ville.
  4. La Place du Marché pourra être réaménagée de façon conviviale et plus rapidement.
  5. De nouvelles possibilités de parcage existeront derrière la gare, pour les habitants, visiteurs et pendulaires.

Vevey Libre continuera donc à défendre son credo avec d’autant plus de conviction que sa position semble bien confirmée par les vœux de la population.

5 réflexions sur « Prise de position de Vevey Libre sur le sondage concernant la Place du Marché »

  1. A remarquer que la question de réaliser ou non un parking souterrain sous la place du marché n’a pas été posée à la population. Pour quelle raison cette question n’a-t-elle pas été posée dans le sondage ?

    Je suis également opposée totalement à cette idée. Que pouvons-nous faire, comment pouvons-nous nous engager pour que ce projet soutenu par la municipalité ne se réalise pas et qu’on n’accentue pas le mouvement d’engorgement du centre ville ?

  2. La question n’a pas été posée clairement à la population car il s’agissait de faire une étude globale sur les aspirations des usagers et sur l’avenir de la place sans préjuger d’un vote binaire “oui-non” sur la construction d’un parking.

    Que pouvons-nous faire? Bonne question…! La meilleure chose que vous puissiez faire est de vous engager avec Vevey Libre contre ce projet. Nous vous accueillons les bras ouverts: vous pouvez nous contacter au moyen du formulaire disponible sous l’onglet “Contact” ci-dessus et nous vous répondrons aussitôt.

  3. Messieurs,

    Je suis en train de mettre sur mon site de photos anciennes des photos de la fête des vignerons de 1927 (elles n’y sont pas encore). Je cherche, et ne trouve pas, une photo de la place du marché pris en en direction de la grenette, pour montrer la place telle qu’elle est sans les décors de la fête. Vous devez bien avoir ça!

    Point de vue d’un ex-veveysan sur l’aménagement de la place: il faut creuser un parking souterrain pour vider la place de toutes ces voitures, c’est ce qui se fait ailleurs, cf la Riponne, et mettre en valeur la statue de Charlie Chaplin. Evidemment, c’est cher, mais la Suisse est riche, c’est ce que j’entends depuis 50 ans. Après les désagréments, les commerçants y gagneront.

    Merci d’avance pour la photo,

    L.S. 34500 BEZIERS (F)

  4. Il ne faut justement pas répéter l’erreur de la Riponne qui est une catastrophe. Figer la présence de la voiture au centre ville serait une erreur monumentale. Ce type d’approche date de mon point de vue de la fin de siècle passé. Il n’y a donc pas si longtemps, mais aujourd’hui on tend à favoriser la mobilité douce. Les urbanistes travaillent de plus en plus dans ce sens. Plutôt qu’investir 16 millions dans du béton, on devrait les consacrer à l’amélioration de la desserte des transports publics ou/et à leur gratuité.
    Pour ce qui est de la photo que vous chercher, je ne suis pas sûr de bien comprendre: il s’agit d’une photo de la Févi de 1927 prise depuis le bas de la pl. du Marché en direction de la Grenette ou d’une photo de l’époque ou d’aujourd’huiu (sans décor de la Févi) prise depuis le bas de la pl. du Marché en direction de la Grenette.

  5. Pour Jérôme Christen,

    Il est possible que vous ayez raison, mais toutes les propositions que je lis méritent réflexion; ce qui est certain, c’est que les voitures ne doivent pas rester sur la place de mon enfance… Elles sont hélas sur toutes les photos que je vois. Ce que je cherche, c’est une photo, actuelle ou ancienne (plutôt, et sans l’immeuble arrondi à gauche) de la place, au moins sans voitures, avec la Grenette dans l’axe. Après enquête sur internet, mes 28 photos stéréos sont celles de la fête de 1905 (reconnaissable à ses décors néo-grecs), prises par un photographe professionnel anonyme C. Renaud.

    Merci pour cet échange.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *