Bon: c’est gut !

L’une des chevilles ouvrières de Vevey Libre est Louis Gut, mal récompensé puisqu’il manque de peu son entrée au parlement veveysan. Les libéraux montreusiens ont également un chic type répondant au nom de Peter Bon et qui lui a été élu. Conclusion: quand on s’appelle Bon c’est bon, mais quand on s’appelle Gut, c’est pas bon.

La Truffe