On vous aime, moi non plus

A l’époque, les Radicaux avaient cru pouvoir gagner une victoire électorale sans, voire contre Jérôme Christen. Vu les résultats de Vevey Libre lors des récentes élections communales, ils ont,semble-t-il, changé d’avis. Alors que ses collègues députés et la direction du parti radical vaudois n’avaient à l’époque rien fait pour sauver sa tête, voilà-t-y pas qu’ il y a quelques semaines, un député radical a été envoyé en émissaire pour dérouler un tapis rouge et prier Jérôme de bien vouloir accepter de leur faire l’honneur de figurer sur la liste radicale lors des prochaines élections cantonales au Grand Conseil! Au train où ils vont, bientôt les Radicaux vont lui proposer une place d’avocat en l’étude de Me Dominique Rigot.

La Truffe