Heureusement que le radicule ne tue pas

Il y a trois ans, Jérôme Christen a été proprement viré du parti radical veveysan puis de la Riviera pour manque de dogmatisme. L’affaire a débouché sur la création du parti Vevey Libre, et indirectement sur l’éviction des Radicaux de la Municipalité de Vevey. Récemment, la toute nouvelle présidente des Radicaux de la Riviera s’est approché de Jérôme Christen en le priant de bien vouloir lui faire parvenir sa démission de son plein gré. Notre nouveau ministre des Ponts et Chaussées a failli tomber de sa chaise! Motif avancé par Karine Chevalier: le PRD Riviera ne retrouve aucun document ou procès-verbal attestant de cette exclusion… Cet événement politique a-t-il vraiment existé ou est-ce que la fondation de Vevey Libre et la disparition des Radicaux de la Municipalité relèvent de la quatrième dimension?

La Truffe