29 juillet 2021

Vote historique: Vevey donne son feu vert au réaménagement de la place du Marché

Le Conseil communal de Vevey a accepté hier soir à une très large majorité un crédit d’un peu plus de 13 millions pour le réaménagement de la place du Marché. Après 30 ans de tergiversations et d’échecs, une majorité composée des partis de gauche (Les Vert·e·s de VeveyDécroissance-AlternativesPS VEVEY), des indépendants de Vevey Libre et de l’UDC Vevey a donné son aval au projet. Seuls le PLR.Vevey et le Le Centre Pdc Vevey ont tenté vainement de reporter la décision, estimant que le projet n’était pas encore abouti.

Pour Sarah Dohr, qui s’exprimait au nom du groupe Vevey Libre, «le moment est venu de concrétiser les réflexions de ces 15 dernières années. Le projet élaboré est le fruit d’un long travail issu d’un avant-projet adopté il y a 3 ans suite à des ateliers participatifs avec les riverains, les marchands et les services communaux. Il laisse tout de même une certaine marge de manœuvre à la prochaine Municipalité y apporter les quelques corrections qui seront nécessaires durant les années que durera la mise en œuvre.

Les architectes, ingénieurs et les services ont fait un travail détaillé et ont pris en considération toutes les attentes liées à cette place : le cirque Knie, la Fête de Vignerons, la Foire de la Saint-Martin, le marché, les riverains, les commerces, les touristes, la population en général. De plus, il y a une bonne nouvelle pour l’accessibilité dans les communications de ce soir : dès 2022 la ligne de bus 215 desservira à nouveau la place du marché

Les habitants, visiteurs et touristes de Vevey attendent depuis suffisamment longtemps une place du marché accueillante. Le moment est venu d’aller de l’avant !»

 

 

Une étape reste encore à franchir avant que ne soit donné le premier coup de pioche – on l’espère l’année prochaine – il s’agit de l’obtention du permis de construire après avoir traité les oppositions. Il y en a quelques-unes d’intérêt privé qui peuvent être rapidement réglées et deux à caractère politique.
 
Soit celle de la Société industrielle et commerciale qui exige la compensation de 50 places de parc à distance raisonnable. La Municipalité a identifié les endroits possibles. Il s’agit maintenant d’en faire les plans d’implantation pour en prouver la faisabilité.

Puis celle de Pro Riviera qui reste dans la nostalgie du mail d’arbres du bas de la place du Marché, pourtant (plus que) largement compensé par la ré-arborisation prévue par le projet lauréat du bureau d’architectes-paysagistes veveysans Verzone-Woods. Le vote d’hier soir démontre que la page est tournée. Personne ne s’est manifesté hier soir en faveur de la reconstitution de ce bosquet.
 
 
La Municipalité de Vevey est déterminée a franchir ces derniers obstacles pour enfin aboutir avec un réaménagement attendu depuis longtemps.
 
Le premier concours de réaménagement avait été lancé en 1989 et avait vu la participation de cinq bureaux dirigés par plusieurs architectes veveysans renommés: Ugo Fovanna, Jean-Yves Giovannoni, Jean-Marc Jenny et Jean Nicollier. S’y ajoute le bureau Urbaplan.

Pour la petite histoire, plus de 30 ans plus tard, c’est ce bureau et son co-associé, le charismatique Igor Andersen qui, dans le projet accepté aujourd’hui a joué un rôle déterminant en organisant les mandats d’études parallèles (concours d’urbanisme avec tables rondes et démarche participative) qui a sacré le bureau veveysan Verzone Woods. Merci à tous!
 
C’est un énorme travail collectif qui vient d’aboutir, du moins dans une étape déterminante, même si tout n’est pas encore réglé. Merci à toutes celles et ceux qui ont participé à cette belle entreprise et en particulier l’équipe d’ Urbanisme – développement durable – Vevey pilotée par Julien Cainne.

Jérôme Christen, municipal de l’Urbanisme, de la Mobilité et du Développement Durable, en charge du projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *