Mobilité douce: Vevey met le grand braquet

«Les mesures prises durant la période de confinement ont démontré avoir un impact favorable sur la qualité de vie des usagers», explique Jérôme Christen, municipal. Dans le but de favoriser la mobilité douce, la ville a accéléré la mise en œuvre de son plan directeur des mobilités douces. Elle met à disposition de nouvelles bandes cyclables, crée des places de stationnement pour vélo, améliore des contresens cyclables, supprime définitivement le transit automobile par le quai Perdonnet, et envisage le pérenniser la piétonisation de la vieille ville et étude la création de nouvelles zones 30 km/h.
Photos: Ville de Vevey


La publication de 24 Heures sur ce lien.

https://www.24heures.ch/vevey-appuie-sur-le-champignon-912339401375

Le communiqué de presse de la Municipalité.

Aménagements cyclables
Afin d’encourager la pratique du vélo sur le territoire communal et d’offrir une alternative aux transports en commun et à la voiture, la Municipalité de Vevey a décidé d’accélérer la mise en œuvre d’une partie des mesures de son «Plan directeur de mobilité douce». Les cyclistes disposent ainsi dès cet automne de nouvelles bandes cyclables sur l’avenue Major Davel, la route de Blonay, l’avenue de Gilamont et l’avenue des Crosets. Quelque 80 places de stationnementpour vélos ont également été installées sur 8 emplacements différents visibles sur ce lien:

https://map.cartoriviera.ch/theme/signalisation_stationnement

Parallèlement, deux nouveaux contresens cyclables (rue de Fribourg et rue de la Clergère) sont à l’étude, alors que le contresens cyclable du quai de la Veveyse va être amélioré.

Des zones 30 km/h

Des aménagements de modération de trafic, dont l’abaissement de la vitesse maximale de 50 km/h à 30km/h, sont à l’étude dans certains secteurs de la ville situés en dehors des axes routiers principaux, notamment à la rue Panorama et à la rue du Musée. Ces propositions devront recevoir l’approbation au préalable de la Direction générale de la mobilité et des routes du Canton de Vaud (DGMR) avant d’être mises en œuvre.

Quai Perdonnet

La Municipalité compte supprimer définitivement le transit automobile par le quai Perdonnet où elle souhaite privilégier la mobilité douce et les espaces dédiés aux terrasses. Une étude de mobilité a été menée sur les impacts d’une fermeture de cet axe sur le trafic automobile, et notamment sur l’incidence du report de trafic sur la route cantonale. Cette étude conclut que le report de trafic sur la route cantonale 780 ne pénalise pas le fonctionnement de cetteartère. En attendant les conclusions de la DGMR, la fermeture de cet axeau trafic motorisé, déjà effective depuis la fin du mois de mai 2020, est prolongée dans un premier temps jusqu’à la fin de l’année.

Pérennisation des mesures de restriction de circulation actuelles dans la vieille ville

La piétonisation progressive du centre-ville fait partie des objectifs de la Municipalité pour cette législature. La Municipalité a ouvert le dialogue avec les milieux économiques et associatifs quant à la pérennisation d’une partie desmesures en vigueur dans la vieille ville (rues du Conseil, des Deux-Marchés, du Centre, de l’Ancienne-Monneresse, de l’Hôtel-de-Ville, et Jean-Jacques Rousseau). Sur la base de ces discussions, elleprendra une décision quant aux mesures à pérenniser. En attendant le résultat de cette consultation, la Municipalité a décidé prolonger les mesures en vigueur jusqu’à la fin de l’année au plus tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *