Séance du Conseil communal du 11 mars 2010

Voici les cinq points essentiels qui ont été traités et quelques commentaires de notre part :
1. Postulat PLR concernant le réaménagement de la Place du Marché
Pierre Clément (président du PLR) développe son postulat : mise à disposition de bornes électriques gratuites, d’un nouveau marquage partiel de places de parc de plus petites dimensions, pour arriver en fin de compte à plus de 500 places de parc contre 460 aujourd’hui et la mise en place d’un système de ralentissement de la circulation au Sud-Est de la place. Il demande que cette proposition soit remise à l’étude par la nomination d’une commission.
Vevey Libre, par l’intermédiaire de son président de groupe Stéphane Molliat estime inutile de lancer maintenant un travail de commission (une de plus) alors que la Municipalité va d’ici quelques mois annoncer les résultats d’un concours lancé en 2009 dans ce même dossier. Le postulat Clément pourra alors être traité à cette occasion en même temps qu’un autre postulat déposé en février 2009 par plusieurs partis, dont Vevey Libre. Il apparait évident qu’il n’est pas vraiment utile de débattre de cette variante hors du contexte des résultats du concours lancé par la Municipalité.
Une fois n’est pas coutume, le Conseil ne suit pas Vevey Libre : le renvoi à une commission ad hoc est décidée par une petite majorité. Nous n’en ferons pas une jaunisse. D’autant que cela ne changera rien au fait qu’une majorité importante à Vevey s’oppose à une augmentation du nombre de places de parc sur la Place du Marché.

2. Assainissement du réseau d’égout, aménagement routier et éclairages publics Simplon, Italie, Hôtel de Ville
Le Conseil accepte les conclusions de ce préavis à une quasi-unanimité. Coût des travaux : CHF 3’860’000

3. Demande de crédit d’étude pour la rénovation de l’ex-EPA
Le Conseil accepte les conclusions de ce préavis avec 73 voix pour (y compris Vevey Libre à l’unanimité) et 12 contre. A noter que cela signifie qu’une majorité des membres des partis dits de la droite ont voté pour. Coûts engendrés par cette décision : CHF 600’000

4. Ouverture d’une nouvelle garderie rue de l’Union « Perle d’Azur »
La droite s’oppose vivement à cette demande d’investissement, en invoquant principalement le fait qu’une partie des propriétaires en PPE, apparemment une majorité, s’y oppose fermement. Oui à des crèches à Vevey, mais ailleurs.
Vevey Libre estime qu’il est important de donner plein pouvoir à la Municipalité dans ce dossier, considérant qu’en matière d’ouverture de crèches, il y a urgence et qu’il ne faut pas perdre du temps. Vevey Libre fait confiance à la Municipalité pour réussir cette mise en place,  tout en s’accordant avec tous les acteurs concernés (à l’unanimité moins une abstention).
Au vote une large majorité du Conseil l’emporte contre la droite. Coûts engendrés par cette décision : CHF 1’920’000

5. Dépôt d’une interpellation de Fweley Diangitukwa (Vevey Libre)
Nous renvoyons sur notre site sous rubrique « Initiatives politiques ». Fweley Diangitukwa expose ses préoccupations concernant les mesures prises au Centre Ville en matière de circulation et de parcage. Il pose des questions pertinentes à la Municipalité.
Son interpellation est appuyée grâce à Vevey Libre à l’unanimité et, surprise, de tous les partis de la droite.

En conclusion, le Conseil engage au total CHF 6’380’000. Ce qui représente depuis le début de l’année, au cumul CHF 11’338’000, dont CHF 9’418’000 par tous les partis, sans exception.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *