Discours prononcé le samedi 4 octobre 2008 à Copet pour l’inauguration des installations sportives

Les nouvelles installations des terrains de Copet à Vevey ont été inaugurées samedi 4 octobre 2008. A cette occasion, Jérôme Christen, municipal en charge du dicastère de l’architecture et des infrastructures a prononcé un discours dans lequel il a évoqué les intentions municipales en matière d’infrastructures sportives, l’importance du football dans notre société et rappelé les heures de gloire du Vevey-Sports. Le voici in extenso:

Voilà les terrains de Copet enfin dotés d’infrastructures dignes d’une ville de notre importance. Des nouveaux vestiaires, d’anciens vestiaires rénovés, une nouvelle buvette, une salle de musculation, des locaux administratifs, vous aurez l’occasion au cours de l’après-midi de voir ces locaux flambants neufs.

C’est évidemment un soulagement pour les responsables des clubs qui utilisaient jusqu’ici des installations devenues obsolètes – et c’est peu dire – depuis déjà plusieurs années. Qu’ils soient ici remerciés pour leur patience.

Le délais ont été tenus par les entreprises mandatées et les travaux exécutés dans les règles de l’art, que leurs représentants soient  ici également vivement remerciés en particulier Christian Balsiger, l’architecte mandaté et Claude Lehrian, chef du service architecture et infrastructures de la ville de Vevey et représentant du maître de l’ouvrage.

C’est une grande satisfaction pour la Municipalité – que je représente ici -– de pouvoir doter nos clubs d’installations offrant un minimum de confort pour la pratique du football, car ce sport est une école d’optimisme et d’espoir qui permet à des jeunes de se défouler sainement, de développer une maîtrise de leur corps, de contribuer à une œuvre collective et par là d’apprendre à se montrer solidaires et généreux.

Le football est indéniablement un facteur d’intégration sociale. Sa pratique peut être décisive pour l’épanouissement et l’équilibre des enfants, des adolescents et des jeunes. Elle permet également de se forger un caractère. Comme l’avait affirmé un jour Aimé Jacquet,  “Le football est le reflet de notre société. Regardez bien l’expression d’un joueur sur le terrain, c’est sa photographie dans la vie.”

Nous avons donc là une superbe réalisation, utile aux sportifs, qui s’inscrit parfaitement dans son environnement et qui, comme toute réalisation de cette envergure, a évidemment un coût. Ce sont au total 3 millions qui ont été investis dans ces installations. La Municipalité tient à remercier chaleureusement les différents partenaires qui, grâce à leur concours, ont permis à cette réalisation de voir le jour, soit – pour sa participation financière substantielle, la commission cantonale du Fonds du sport, représentée ici par M. Nicolas Imhof, chef du service de l’Education physique et des sports de l’Etat de Vaud et le Conseil communal de Vevey, qui a bien voulu accorder les crédits.

Cette réalisation accroît la qualité des équipements dans notre ville qui est déjà reconnue pour les efforts qu’elle développe dans le domaine sportif, grâce notamment à l’excellent travail effectué par Jean-Marc Bryois, délégué au sport de la ville de Vevey, qui a évidemment collaboré à la définition des besoins permettant d’aboutir à cette réalisation. Qu’il soit ici également remercié.

Il est aussi un aspect qu’il faut souligner: c’est la volonté d’inscrire ces travaux dans une démarche de développement durable grâce à une installation de chauffage à pellets. La commune de Vevey souhaite devenir exemplaire en la matière. C’est la deuxième réalisation d’une telle installation communale, après celle de la Part-Dieu, mais certainement pas la dernière.

Au-delà des clubs de football, de sont d’autres clubs sportifs qui bénéficieront de cette réalisation, car il est prévu que la salle de musculation soit également utilisée par le Club d’athlétisme Région Est, le Vevey-Natation, le club de l’Aviron, le Vevey-Riviera Basket et les sociétés de gym.

La Municipalité entend continuer à doter notre ville de structures toujours plus modernes et plus performantes permettant de poursuivre notre démarche d’accès au sport pour le plus grand nombre. Un projet est en cours de réalisation : la transformation en terrain synthétique du terrain de la Veyre avec des vestiaires qui auront un autre visage que le pavillon de chantier vieux de plus de 30 ans.

D’autres projets sont à l’ordre du jour : la mise en terrain synthétique de Copet 1, la démolition et des tribunes Est de ce terrain avec une reconstruction possible en y intégrant un boulodrome couvert, la réfection du sol et des vestiaires des Galeries du Rivage pour la pratique du basketball, l’extension des locaux du club subaquatique à Vevey-Corseaux Plage, la réfection des installations de Copet 3, la participation aux frais de rénovation du stade d’athlétisme de la Saussaz à Montreux, et l’extension des terrains de tennis de la Veyre.

Ce n’est pas sans émotion, que je donne le coup d’envoi de cette fête d’inauguration des nouvelles installations sportives de Copet que nous avons voulu colorer de nostalgie. C’est une foule de souvenirs qui défile dans ma tête lorsque je me retrouve dans cette enceinte que j’ai fréquentée fidèlement à chaque match de l’équipe fanion depuis l’âge de 6 ans jusqu’à l’âge de 21 ans. Moins fidèlement par la suite, il est vrai.

Je me rappelle des effluves de fortalis à proximité des vestiaires, de la vente de programmes du match à la criée, puis du déploiement à chaque match d’une banderole en tissu de quatre mètres sur laquelle il était écrit: “Allez Vevey”, je me rappelle aussi de la colère des membres du comité contre les arbitres favorisant les équipes prestigieuses, et à ce sujet, du commentaire récurent de mon papa, disant avec amertume: on ne prête qu’aux riches…

Je me souviens également des volutes de fumée des cigares d’Edmond Pieren, ancien pilier du club, la générosité au propre comme au figuré du regretté Paul Rinsoz qui et resté présent sur le terrain jusqu’au bout de sa vie alors même que le club était redescendu en 1ère ligue. Qui ne se rappelle pas de, la gouaille de Paul Garbani notre titi genevois préféré, présent parmi nous, encore merci pour tout ce qu’il a fait pour le club et ses p’tis gars comme il les appelait affectueusement.

Nous en étions arrivés à ne plus redouter les équipes les plus prestigieuses, car nous avions dans les buts celui qu’on appelait Jésus, soit Mario Malnati et sa barbe de prophète, probablement le joueur le plus talentueux qui soit resté fidèle au VS . D’autres ont tenté leur chance et joué dans des clubs prestigieux comme Walter Gretler à Lausanne, Patrick Gavillet à Servette, Yves Débonnaire à Sion, Stéphane Forestier à Xamax, Christian Matthey et Stéphane de Siebenthal à GC, j’en oublie certainement, pardonnez-moi. Ils ont fait la fierté de notre ville.

Lors de certains matches décisifs, le petit stade était rempli comme un œuf. J’y ai passé quelques-uns des plus beaux jours de mon enfance, notamment lors de victoires contre Neuchâtel Xamax, Servette et Lausanne.

Encore une fois merci à tous d’être venus participer à ce moment de convivialité et en particulier aux anciens joueurs qui vont nous rappeler des grands moments.

Je vous remercie de votre attention et terminerai par une citation de Jean-Paul Sartre destinée au joueurs qui vont s’affronter amicalement cet après-midi: “Au football, tout est compliqué par la présence de l’équipe adverse”. Comme en politique, serai-je tenté d’ajouter.

Merci à tous qui nous faites l’honneur d’être parmi nous et bon vent aux quatre clubs de football de notre ville, le Vevey-Sports, Atlantic, Polisportiva et Napoli.

Une réflexion sur « Discours prononcé le samedi 4 octobre 2008 à Copet pour l’inauguration des installations sportives »

  1. Discours fort plaisant à vrai dire et bien inspiré!…
    De l’humour, de l’histoire, des souvenirs…plein de souvenirs…et même de l’émotion!

    Ceux qui étaient là se sont bien amusés!…Et du 16-0 infligé à l’équipe du CC…On s’est bien marrés!….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *