18 janvier 2021

Les radicaux font la tête pour la fête

40 ans, ça se fête!

Les radicaux avaient menacé de bouder le Conseil communal de Vevey s’il se déroulait le 24 janvier, Fête de l’Indépendance vaudoise. Il leur a fallu six mois pour se rendre compte de la collision de dates et se manifester. Bon prince, les partis se sont entendus pour fixer la date au 23 janvier. Mais Rogero Marinelli, membre de leur groupe et auteur d’un rapport de minorité n’étant pas là, ils ont demandé de reporter l’objet en question à une séance ultérieure. Motif: M. Marinelli fête ses 40 ans. Le Conseil a refusé de lui faire ce cadeau. Mais en 2011, lors de prochaines élections, on lui promet que ce sera à nouveau sa fête et qu’il recevra une veste encore plus belle qu’en 2006!

La fête traditionnelle des radicaux bouscule les traditions

En voulant respecter la tradition de leur fête du 24 janvier, les radicaux bousculent d’autres traditions. Aucun citoyen n’a entendu les cloches de Saint-Martin sonner lors de la réunion du Conseil communal du mercredi 23 janvier, comme la tradition le prévoit. Les radicaux, perturbés par l’absence de M. Marinelli fêtant ses 40 ans, n’ont rien remarqué. Mais quelle ne fut pas notre suprise d’entendre les cloches sonner le lendemain, jeudi 24 janvier à 19h30, comme pour appeler les conseillers communaux à leurs travaux! Les radicaux n’ont rien remarqué non plus. Ils fêtaient l’Indépendance vaudoise dans une autre commune…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *