Voulez-vous sauver le Baobab?

Décidément M.Chiffelle aime les arbres.

Après avoir démarré sa carrière en se battant pour sauver le cèdre du café du National, voilà que notre trublion local s’est attaqué au sauvetage du baobab.

Hé oui, on a cherché à nous le cacher, mais notre mythique pince-fesse est condamné à mort par le projet de la Municipalité…

Maintenant, nous savons enfin que le 17 juin prochain, il faudra choisir entre le Château de l’Aile ou la cuisse…

La Truffe