“SECURITE RIVIERA” un nom, un grand projet!

Le Conseil communal de notre Ville a tranché: oui à Sécurité Riviera. Et du coup le projet, accepté par toutes les communes membres, entre en vigueur sur l’ensemble du district.

De quoi s’agit-il ?

  • Police 2000 est morte, la Riviera a divorcé de cette initiative cantonale lancée en 2003 et a repris ses troupes sous son propre commandement.
  • Le Canton (Grand Conseil) est en valse d’hésitation pour mettre en place une suite au projet police 2000, avorté à fin 2005.
  • Les dix communes du district de Vevey, par l’intermédiaire de leurs Municipalités se sont depuis mise à table pour forger ensemble un concept intitulé “Sécurité Riviera” qu’ils ont réussi à faire passer par tous les Conseils communaux du district. Un projet important qui met en place une structure centralisée sur le plan Riviera, en incluant police sécurité, police de proximité, police de prévention, secours et urgences (ambulances) et divers services annexes (signalisation, stationnements, amendes d’ordre, police du commerce, etc).
  • Toutes ces fonctions sont maintenant subordonnées à un commandement central, sous les ordres d’un comité directeur et un “parlement” régional expressément constitués par les dix communes concernées. Ces dernières abandonnent toutes compétences en la matière. Il est prévu d’y adjoindre dans une 2e étape, très rapidement, tous les services d’incendie et de la protection civile.

L’opinion de Vevey Libre: Nous avons toujours été favorable à ce projet et nous félicitons qu’il soit entré en vigueur. Espérons qu’il inspirera les autorités cantonales et qu’elles renonceront à imaginer une “Police Unique”.