Les habitant-e-s de Vevey continueront d’être épargnés par la taxe de base sur les déchets

Capture d’écran 2019-12-18 à 00.16.42
Pascal Molliat, président du groupe Vevey Libre.

Les Veveysannes et Veveysans continueront d’être épargnés par la taxe de base sur les déchets malgré l’insistance de la majorité municipale PLR-Verte. Cette dernière n’a toujours pas accepté l’astuce proposée par Vevey Libre, instaurée en 2013 après une difficile bataille politique et qui consiste à la rétrocéder. Pour Pascal Molliat qui défendait la position du groupe Vevey Libre unanime, cette taxe n’est pas incitative et antisociale.

 

Malgré la proposition de la commission des finances de continuer sur la voie choisie en 2013, le Parti socialiste, soutenu par les Verts, le PLR et le PDC, est revenu à la charge pour exiger véritablement de tous les habitant-e-s de Vevey un versement de 80 francs par an. Mais Vevey Libre, Décroissances Alternatives et l’UDC n’ont pas lâché leur os et ont fait la majorité avec des dissidents des autres groupes politiques.

Dans les faits, la taxe figure au comptes au chapitre des recettes du comptes déchets pour une somme de 1,4 million et l’équivalent figure en dépense à titre d’aide sociale. C’est l’astuce proposée à l’époque par Vevey Libre qui permet d’éviter un prélèvement injuste dès lors qu’il frappe chaque citoyen de la même manière qu’il trie ou non ses déchets.

En effet, l’incitation au tri des déchets est déjà effectif avec la taxe au sac. Une taxe supplémentaire au montant uniforme pour chacun quel que soit son revenu pèserait très lourd sur les ménages aux petits revenus. PS, PLR, suivi des Verts et du PDC ont recommencé à ergoter sur le caractère obligatoire de cette taxe. Et pourtant on ne voit pas ce qui pourrait empêcher une commune de décider d’accorder à chaque habitant une aide de 80 francs représentant l’équivalent de cette taxe.

Le débat de 2013 évoqué sur ce lien.

http://www.veveylibre.ch/2013/10/04/gestion-des-dechets-les-veveysans-ne-paieront-pas-la-taxe-de-base

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *