25 juillet 2021

Charité bien ordonnée…

Charité bien ordonnée commence par soi-même, pourrait-on conclure au PDC Veveysan en tirant le bilan de l’année 2009. Vladimir D’Angelo, après s’être battu contre les aménagements de la rue Aimé Steinlen (près de son échoppe) a pris fait et cause pour un réaménagement de l’av. de Gilamont où il venait d’emménager, puis à défendu au travers d’une pétition, les pédalos de son coreligionnaire José Justo. Mais l’ex-socialiste reconverti à la démocratie chrétienne n’est plus tout seul. Avec lui, un autre navigateur, M. Justo, a pris fait et cause pour le projet du club house au Port de Plaisance… Cerise sur le gâteau, à la fin de l’année, Jean-Pierre Narbel, aussi PDC, a volé au secours des taxis afin qu’ils puissent à l’avenir utiliser la voie des bus. Voilà qui fera la joie de son collègue de parti Jorge Maldonado, propriétaire d’une compagnie de… taxis. Il est vrai qu’on ne défend bien que ce que l’on connaît, que toutes ces questions ont un intérêt public incontestable et qu’on est jamais aussi bien servi que par soi-même…
La Truffe

3 réflexions sur « Charité bien ordonnée… »

  1. Wladimir, qui a plus d’un tour dans son sac à malices se fera un plaisir, pour une fois, de citer Don Camillo et d’évoquer la femme adultère que les philistins voulaient lapider, comme le prescrivait Moïse dans la Loi (et pas seulement Tarik Ramadan). Jésus leur répondit: “Que celui d’entre vous qui n’a jamais péché lui jette la première pierre…Après avoir entendu ces paroles, ils se retirèrent l’un après l’autre, à commencer par les plus âgés, et Jésus resta seul…il dit à la femme adultère: Moi non plus je ne te condamne pas: va et ne pèche plus”.
    Si la femme adultère a été pardonnée, on pardonnera aussi au PDC ses petits péchés mineurs que sont en politique les conflits d’intérêt.

  2. Cher Sevy,
    Nous chez Vevey Libre ne savons pas qui est la Truffe. Elle nous a simplement squaté l’accès à notre site, malheureusement trop mal protégé. Mais nous avons nos pistes. Un jour, on l’aura !
    Ceci étant : cette dernière truffe, je l’ai trouvée drôle (opinion tout à fait objective : je suis certain que vous n’en douterez jamais).
    Mais je suis évidemment totalement d’accord avec votre réaction, par ailleurs fort bien rédigée (cette fois-ci une opinion tout à fait spontanée et qui n’engage évidemment pas Vevey Libre qui risque de vous faire un procès d’intention maléfique). A tel point que je me demande ce qui est plus amusant : la Truffe ou vous ?
    Pour moi,et je crois pour vous aussi, ce qui compte : rigolons de temps en temps. Sinon, la vie politique à Vevey devient trop triste.
    Merci de tou coeur de votre réaction, à laquelle j’adhère évidemment totalement.
    Votre dévoué
    Francis Baud

  3. Mon cher “la Truffe”, je vous conseille de relire la promesse que tout conseiller communal fait lors de son entrés en fonction, nos actions politiques sont guidés entre autres par la justice et la vérité.
    Je vous remercie d’avoir relevé que notre groupe est solidaire, que nous combattons des injustices, ceux qui sont sous nos yeux on ne peut vraiment pas les ignorer. Je vous rappelle que le conseil et la population nous a suivis dans nos combats.

    Allez, un peu de polémique avec vous : à force de mettre votre truffe n’ importe où … vous en avez perdu la conscience, mais je vous rassure vous n’êtes pas un de mes « Familier ». Raison pour laquelle j’ai toujours pensé que vous avez un Gros Nez. Avec mes excuses au chien, parce que, lui sa truffe il l’utilise selon les règles de la nature.
    Vladimir D’Angelo

    Définition de la truffe :

    Bout du museau du chien et du chat.

    [Argot] Gros nez.

    [Familier] Personne stupide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *