Nouvelles présidences à Vevey Libre

A l’occasion du tournus annuel de juillet qui correspond à l’année politique, le témoin de la présidence de Vevey Libre passe à Peter Schuseil. De même, la présidence du groupe Vevey Libre au Conseil communal de Vevey est transmise par Pascal Nicollier à Stéphane Molliat. Cette année, Vevey Libre occupe également la présidence du Conseil communal de Vevey par l’élection de Francis Baud.

Peter SCHUSEIL a vu le jour en 1964 à Vevey. Né de parents allemands, il effectue les démarches nécessaires pour obtenir la bourgeoisie veveysanne et la nationalité Suisse à l’âge de 17 ans. Il termine ses études à l’école supérieure de cadre pour l’économie et l’administration avec le titre d’économiste d’entreprise. Père de deux enfants en âge de scolarité, sa carrière l’a amené à occuper différents postes en suisse romande, essentiellement dans le domaine des exportations. Côté politique, il est rentré à Vevey Libre puis au Conseil communal en 2006. Il est membre de la Commission des naturalisations, de la Commission des familles et conseiller suppléant au Conseil intercommunal du SIGE.

Stéphane MOLLIAT est né en 1959 à Vevey où il a effectué sa scolarité. Il a effectué ses études et sa formation entre Vevey et Lausanne. En 1980, il s’est associé et a fondé l’entreprise d’ébénisterie Gerhard et Molliat qui s’est installée à la rue de La Madeleine en 1986. IL a créé plus tard un bureau technique et d’activité d’entreprise générale. Côté politique, il est entré à Vevey Libre en 2005, puis au Conseil communal en 2006 ainsi qu’a la commission des finances. Stéphane MOLLIAT est le père de deux enfants majeurs.

Francis BAUD est né à Bâle Ville le 28 avril 1941. Il a passé toute sa jeunesse à Berne où il a effectué sa scolarité jusqu’à l’obtention d’une maturité scientifique “C”. Il a par la suite étudié les sciences économiques à l’Université de Neuchâtel où il a obtenu son doctorat en 1970. Il a alors travaillé comme cadre dans une grande entreprise de distribution alimentaire jusqu’en 1980 où il a fondé sa propre fiduciaire, qu’il exploite encore aujourd’hui à Vevey. Côté politique, il est entré au Conseil général d’Echallens en 1974 où il a été membre de la Commission des finances. Il a réitéré au Conseil communal de Vevey en 2003, tout en faisant aussi partie de la Commission des finances. Il a également eu une longue carrière militaire qui l’a mené jusqu’au grade de colonel, commandant de troupes d’infanteries. Sur un registre plus personnel, Francis BAUD a deux filles qui vivent à Vevey et est cinq fois grand-papa. Il vit avec sa compagne près de la Place Robin, à la Rue des Marronniers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *