15 janvier 2021

Conseil communal du 6 décembre 2007

L’essentiel en quelques spots:

Quorum : sont présents 82 conseillers, 18 absents, Vevey Libre est au complet

Règlement du Conseil communal: notre secrétaire du parti Vevey Libre s’était inquiété sérieusement auprès de l’administration communale ces derniers jours, concernant la remise au Conseil du Règlement du Conseil communal qui avait été adopté en mai 2007 déjà. Ce soir, grâce à l’intervention de Vevey Libre, ce règlement se trouvait sur les bancs de tous les Conseillers, le Greffe municipal s’excusant du retard dans la transmission, sur Internet d’une part et en plaquette imprimée d’autre part.

Parking souterrain derrière la gare: Notre membre Stéphane Molliat ayant déposé une motion traitant d’une étude pour un parking souterrain derrière la gare, avant même de songer à un dépôt de préavis sur un parking souterrain à la Place du Marché, il obtenait gain de cause lors de la décision de renvoi à une commission. Cette commission est aujourd’hui nommée. Mais les débats sont encore devant nous.La partie n’est pas encore gagnée, loin de là.

Ancienne prison: La réaffectation en maison pour les associations suscite quelques remous au sein du Conseil. Mais ce n’est pas l’heure des débats. Il s’agit de nommer la commission qui préparera un rapport au Conseil. Vevey Libre délègue Louis Gut qui connait bien le dossier et qui représente une opinion largement soutenue pas les Conseillers de Vevey Libre, à savoir une préférence à une affectation hôtelière plutôt qu’associative.

Budget 2008:

– Extension du réseau WIFI de la Ville (30’000.–): Francis Baud (VL) s’offusque à l’idée de la Commission des Finances de vouloir économiser quelques sous en limitant l’extension du réseau WIFI jusqu’à l’Entre-deux-Villes. Le Conseil communal le suit en votant cette extension généreuse par 48 voix pour et 25 contre, désavouant par là-même la Commission des Finances.

– Achat d’un véhicule de commandement pour Police Riviera à charge de la Ville: CHF 50’000.–! Stéphane Molliat (VL) en tant que président de la Commission des Finances, défend la décision de cette dernière de ramener ce montant à zéro, car pas véritablement primordial (l’ECA ayant refusé d’entrer en matière pour participer aux coûts d’achats de ce véhicule). Le Conseil communal suit le raisonnement de Stéphane Molliat et refuse la participation de la Ville à l’achat d’un véhicule de luxe.

– Aide et subventions à des manifestations culturelles: L’UDC (Marc-Henry Tenthorey) demande de ramener l’enveloppe allouée au Service de la Culture de CHF 100’000.– à CHF 90’000.–. Cette enveloppe sert à encourager les petites manifestations qui sont importantes, car souvent des tremplins pour de futures association plus importantes. Pascal Nicollier (VL) s’oppose à cette vilaine action de “saucissonnage”. Le Conseil communal le suit fort heureusement par une écrasante majorité.

– Critique des résultats du travail de la Commission des finances: Pierre Clément (LIB) critique la performance de la Commission des Finances qui n’a pas réussi à économiser plus de 0.17% du budget proposé par la Municipalité. Stéphane Molliat (VL) président de la COFI, explique que cette dernière doit bien veiller à une inflation galopante des besoins financiers de la Ville, mais sans vouloir se mesurer à un stupide calcul de %. Economiser n’est pas un but en soi. Adapter les besoins à une juste définition des tâches essentielles de la Ville en est un autre. Pascal Nicollier (VL), au nom de Vevey Libre approuve ce budget final et remercie ses auteurs. Le Conseil communal finit par en faire de même par une écrasante majorité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *