Quelles sont les mesures de compensation en cas de suppressions de places de parc?

Interpellation de Stéphane Molliat déposée au Conseil communal de Vevey le 27 septembre 2007 avec le soutien du Groupe Vevey Libre

Il est tout à l’honneur de la Municipalité de mettre en oeuvre des modifications de circulation et de parcage allant dans le sens d’une ville conviviale et agréable à vivre.

Qu’on le veuille ou non, la voiture participe à la vie de la ville. Son utilisation est souvent indispensable aux familles et aux commerçants, ces derniers représentant la base même de la commune.

Depuis quelques temps, la Municipalité met à l’enquête régulièrement des projets entraînant des suppressions de places de parc sans compensation aucune. Les projets “coulée verte à Maria-Belgia”, rue des communaux et Beau-Séjour totalisent une suppression d’une cinquantaine de places de parc à eux seuls.

Ces suppressions répétées provoquent incompréhension et mauvaise humeur. Or, cet agacement peut s’avérer parfaitement contre-productif dans l’hypothèse de futurs projets d’aménagement plus ambitieux s’inscrivant dans une démarche à long terme.

La problématique réside donc bien dans la gestion de l’équilibre délicat des zones piétonnes, des transports publics et des disponibilités raisonnables des possibilités de parcage. La suppression de ces dernières devraient, à tout le moins, faire l’objet de propositions compensatoires.

D’où les questions suivantes adressées à la Municipalité:

  1. Combien et à quels endroits la Municipalité a-t-elle déjà supprimé des places de parc depuis le début de la présente législature?
  2. Combien et à quels endroits la Municipalité compte-t-elle en supprimer à l’avenir?
  3. Quelles sont les mesures compensatoires que la Municipalité compte-t-elle proposer?
  4. Dans quel sens la Municipalité compte-t-elle répondre aux opposants à ces projets d’aménagement entraînant des suppressions de places de parc?