Y-en-a.com

Les radicaux se tressent des lauriers avec un aplomb qui n’a d’égal que l’insolence de leur gourou: ils se targuent d’avoir réduit la dette de onze millions. Seule la dette productive (celle qui rapportait) a baissé. Grâce à qui? A la Municipalité qui a réussi l’exploit de présenter peu de projets et de faire capoter tous les plus importants. Cette carence en matière investissements devra être comblée par les générations futures. Deuxième argument choc de leur bilan: 750 logements créés. En fait tous résultent de plans partiels d’affectation élaborés et adoptés par l’équipe municipale précédente. Les radicaux peuvent rebaptiser leur site internet y-en-a.com

La Truffe