Jérôme Christen à la Municipalité de Vevey: plusieurs atouts

Jérôme Christen explique pourquoi il est candidat à l’élection complémentaire à la Municipalité de Vevey du 14 juin, comment est née son envie de s’engager pour la collectivité et ce qu’il pense pouvoir apporter. En substance, son expérience professionnelle et politique, son réseau cantonal, sa capacité d’écoute et son accessibilité, sont autant d’atouts qui peuvent être utile à la commune.

Pourquoi êtes-vous candidat?

J’aime cette ville. J’y ai étudié, grandi et travaillé. Elle a une âme et un patrimoine qui doivent être préservés et mis en valeur. La gestion actuelle de certains dossiers m’inquiète. Il faut remettre de l’ordre dans la maison communale. Lors de la législature précédente, j’apportais, comme municipal, une vision non partisane tenant compte des réalités quotidiennes des Veveysans. Mon approche obligeait la Municipalité à privilégier des solutions pragmatiques.

La confiance entre les autorités et la ville a été mise à mal. Il faut agir urgemment pour la rétablir. Des candidats en lice,  je suis le seul qui a l’expérience nécessaire de la gestion communale et cantonale, afin de remettre notre ville sur les bons rails.

Comment est née votre envie de vous engager politiquement ?

De mon engagement associatif. Dès 1993 à 2004, j’ai été très actif au sein de l’Association du Quartier de la Valsainte où j’ai mis sur pied durant près de dix ans la saison culturelle estivale avec Randolph Hunziker. Avec lui, Jean-Pierre Boillat, Jorge Maldonado et plusieurs communautés étrangères, nous avons lancé en 2000 la Fête multiculturelle dont Francis Baud a repris les rênes en 2007. C’est dans ce terreau qu’est né mon envie de défendre le bien commun.

Mon engagement politique a suivi de peu mon engagement associatif, dans le but d’y défendre des liens sociaux pour lesquels les sociétés locales jouent un rôle essentiel.  J’aime construire des ponts, rassembler les gens, provoquer des rencontres parfois improbables, permettre des enrichissements réciproques desquels naissent des solutions.

Que pensez-vous pouvoir apporter avec votre candidature ?

Depuis quatre ans, je suis directeur-coordinateur romand d’AEESuisse, active dans les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique. Cela a renforcé mon expérience de la gestion de projets.

Sur le plan politique, j’ai consolidé ma connaissance du fonctionnement de l’administration, en tant que membre de la Commission de gestion du parlement vaudois. J’y ai examiné durant deux ans le travail du Département de la Sécurité et de l’Environnement de Jacqueline de Quattro (PLR), et depuis deux ans, celui de la santé et des affaires sociales, de Pierre-Yves Maillard (PS).

Je dispose donc de nombreux relais cantonaux, un réseau étendu que je pourrai mettre au service de Vevey, à une époque où les communes perdent de leur autonomie.

Pour conclure et cela me paraît essentiel,  je proposerai immédiatement des mesures pour que les citoyens de notre ville retrouvent confiance en leur Municipalité, afin de résoudre plusieurs problèmes qui polluent la vie quotidienne des Veveysans : la gestion calamiteuse des déchets, la politique hasardeuse de mobilité et de parcage et une politique dommageable à l’égard des sociétés locales.

Je m’engage avec vous et pour vous à être le municipal de tous les Veveysans.

Une réflexion sur « Jérôme Christen à la Municipalité de Vevey: plusieurs atouts »

  1. Précision: j’ai présidé l’Association qui a mis sur pied la Fête multiculturelle de 2000 à 2010. Francis Baud en est le président depuis octobre 2010.
    Jean-Pierre Boillat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *