Chassez le naturel…il revient au galopp !

Alain Gonthier, chef de file du groupe Alternatives, vieillit : Jadis jeune militant combatif, il a avoué le 17 juin se rendre compte que l’on est peut-être plus efficace en étant politiquement correct. Cette dualité brouille visiblement ses idées puisqu’il déclare à propos d’un postulat du Parti Radical-Libéral, qu’il a été sensible au plaidoyer de son auteur et, six phrases plus tard, qu’il n’y avait finalement aucune bonne idée…. Pas facile d’être constructif !

Une réflexion sur « Chassez le naturel…il revient au galopp ! »

  1. Eh be, si le retour du naturel est rapide au point de mériter deux PP !!

    Plus sérieusement, si La Truffe avait été attentive, elle aurait entendu que j’étais sensible à l’appel de l’auteur du postulat, qui demandait que les idées soient jugées en elles-mêmes, et non en fonction de qui les émet. Je pense que c’est en fait une règle de base. Chercher des raisons de s’opposer à une proposition pour la seule raisons qu’elle vient d’un membre du PLR ou de l’UDC, voir d’autres, c’est d’abord une perte de temps, et surtout une perversion de la réflexion.

    Et donc, si j’avais trouvé un idée réellement bonne dans le postulat du PLR, je l’aurais dit.

    Malheureusement – j’insiste, «malheureusement» – je suis convaincu que, dans ce postulat, entre les propositions qui ne font qu’enfoncer des portes ouvertes et celles qui sont simplement inapplicables, il n’y a rien à retenir.

    Combatif ne veut pas dire obligatoirement négatif, constructif implique de choisir ses matériaux de construction. Quant à vieillir… a-t-on l’âge de ses indignations ?

    Bon été à La Truffe et à tous ses petits collègues dégagés. (Est-ce assez constructif ?)

    A. Gonthier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *