Anglomania

L’Association suisse des journalistes de langue française (AJLF) n’a cesse de traquer et déplorer l’apparition de mots anglais dans la presse et l’administration alors que leurs équivalent existent dans nos langues nationales. Les cordonniers sont les plus mal chaussés, on en a encore la preuve. Dans la dernière édition de sa publication, L’Alouette, un journaliste parle des “spin doctor” et signe son papier en tant que journaliste free lance…