Municipalité condamnée… à bien faire!

Dans une tentative désespérée et pathétique, la Municipalité espère-t-elle pouvoir faire annuler le refus du Conseil communal de Vevey de vendre le bâtiment de Vergers 10?  On peut se le demander puisqu’elle a fait afficher sur tous les piliers publics de la ville une annonce qui avise la population que le délai pour le lancement du référendum contre la décision du Conseil communal de refuser la vente de l’immeuble du chemin du Verger 10 court du 6 décembre au 6 janvier. Tous ceux qui ont fait quelques années de politique savent qu’en cas de refus d’un projet, il n’est pas possible d’avoir recours à la volonté populaire.

La Loi cantonale sur l’exercice des droits politiques affirme certes à son article 107 al. 1 : « Sont soumises au référendum les décisions adoptées par le CC. »  Mais elle précise plus loin «Ne peuvent faire l’objet d’une demande de référendum les décisions qui maintiennent l’état de choses existant. » Pas de bol! La Municipalité est bel et bien condamnée à conserver ce bâtiment pour le consacrer à un but d’intérêt public. Ca tombe bien finalement, puisque c’est ce qu’on attend d’elle!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *