Quartier Général-Guisan

facade 500.JPG

1. Une Enquête: En automne dernier, la Municipalité a lancé une enquête de satisfaction auprès des habitants de l’avenue, dite aussi « Sénégal-Guisan ». Résultats surprenants : Non, elle n’est pas africaine (ils ne sont que 5%), non elle n’est pas musulmane (ils ne sont que 6%), Si, ils aiment y vivre et se considèrent comme un quartier à part entière. Voilà qui est important et qui corrige beaucoup d’ idées préconçues. Pour le 30 mai 2006, la Municipalité lançait une invitation de ces mêmes habitants pour présentation des résultats de la dite enquête et lancement d’un travail en profondeur en faisant participer les intéressés. Les « non intéressés » sont informés de cette séance par un article dans 24H, raison pour laquelle y participent deux conseillers communaux non-résidents, un Radical et un Vevey Libre ; les autres ne lisent pas 24h ou que le lendemain, et là c’est trop tard !!! Sur place, la Municipalité (Mme Madeleine Burnier) et tous les chefs de service concernés présentent les revendications principales identifiées durant l’enquête, regroupées en 14 sujets et demandent aux participants convoqués (plus de 75 personnes, toutes habitantes de l’Avenue Général Guisan) de fixer les priorités en collant des pastilles distribuées sur les 14 panneaux. (voir site de la Ville de Vevey : www.vevey.ch à Vie locale à Evènements à Journée des Voisins et Présentation Guisan)

2. Les résultats (regroupés en 5 chapitres):

2.1. Espaces conviviaux: – plus d’espaces de rencontre et places de jeu en lieu et place de parkings sauvages pour voitures (première priorité plébiscitée par 40%).

place de jeu 1-500.JPG place de jeu 2-500.JPG place de jeu 3.JPG

2.2. Infrastructures de rencontre: – améliorer la qualité des contacts entre voisins par la mise en place de locaux de rencontre, voire de centres socioculturels et organiser des rencontres multiculturelles et un journal de quartier (2e priorité, par 24%)

enfants 500.JPG

2.3. Déchets – étudier la mise en place de molochs pour remplacer les containers régulièrement en débandades (3e priorité, par 15%)

poubelles ensemble 500.JPG

2.4. Sécurité – renforcer la sécurité à la sortie de la Disco (4e priorité, par 12%) – renforcer la sécurité des piétons, notamment en réaménageant les trottoirs (5e priorité 8%)

2.5. Divers – plusieurs propositions éparses [1] (le 1% restant)

3. La suite des opérations: A cette même rencontre, les autorités de la Ville constituent des groupes de travail entre chefs de services de la Ville et habitants du quartier, convoqués à la rentrée des vacances d’été pour approfondir les chapitres de revendications et aboutir à des projets concrets, sous l’initiative privée et publique.

4. Notre appréciation sur le fond: L’initiative est excellente. Elle est intelligente et rencontre un vif succès. Nous ne pouvons qu’applaudir ! D’autant que cela est en parfaite adéquation avec notre programme politique qui prône la consultation de la population. Nous apprenons, toujours par 24h qu’en 2002 un exercice similaire avait été lancé aux tours de Gilamont. Bravo ! Ca c’est de la bonne gouvernance ! Pourvu que les habitants ne soient pas déçus par les résultats obtenus, après leurs efforts fournis (si ensuite résultats il y aura et de préférence avant la fin de la prochaine législature).

5. Notre critique sur la forme: Pourquoi la Municipalité continue-t-elle à faire en catimini ? Pourquoi ne pas en informer le Conseil communal ? Cette démarche est tellement essentielle que les partis politiques, à travers le Conseil doivent être renseignés ! Il n’est pas dans l’esprit de Vevey Libre, lorsqu’il parle de nouvelle gouvernance, de vouloir de la cogestion. La Municipalité reste souveraine dans ses démarches de ce type. Mais la souveraineté n’exclue pas l’information. Lorsque ces démarches entreprises, là en l’espèce à l’Avenue Général Guisan, aboutiront à des préavis d’investissements, le Conseil adoptera beaucoup plus aisément en ayant été informé au fur et à mesure, sans se sentir devant un fait accompli.

6. Les propositions de Vevey Libre – que la Municipalité fasse une présentation de l’état d’avancement de son enquête et de ses intentions sous forme d’une communication au Conseil. Ce dernier le mérite! – qu’elle communique en même temps un calendrier des séances de groupe de travail qu’elle compte organiser avec les habitants concernés. Libre aux Conseillers d’y participer pour se faire une idée des besoins de la population qui les a élus. – c’est ça aussi la “Nouvelle Gouvernance”!
[1] parmi toutes les autres idées, à noter une qui nous paraît essentielle, bien que peu plébiscitée et qui dit : “Trouvez une solution pour éviter des ghettos en favorisant des quartier à populations mixtes (riches et pauvres, jeunes et vieux, suisses et étrangers) ce qui évoque la problématique du subventionnement direct plutôt que de créer des logements subventionnés.” Mais là il s’agit d’un autre sujet que Vevey Libre voudra qu’il soit débattu !