30 juillet 2021

Détails des candidats au Conseil Communal

  • Engagé pour sa ville depuis 30 ans, Jérôme Christen, âgé de 55 ans, père de deux enfants, est le candidat de l’expérience. Conseil communal depuis 1994, Municipal durant plus de deux législatures et député au parlement vaudois depuis plus de vingt ans, il dispose d’une large connaissance des rouages administratifs et politiques communaux et cantonaux. Les Veveysans l’ont élu à ces diverses fonctions à onze reprises. Cette large expérience lui permet d’agir avec efficacité.

Sur le plan professionnel, il a travaillé comme journaliste, assistant commercial d’édition dans le domaine de l’architecture et chef de projet pour l’association faîtière des entreprises suisses actives dans les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique.

Profondément ancré dans la vie socio-culturelle veveysanne, il souhaite continuer à se mettre au service du bien commun. Homme de terrain, constamment ouvert au dialogue, engagé de manière déterminée en faveur de la protection de l’environnement dès le début de son engagement politique il y a 25 ans, il se fixe comme objectif essentiel d’agir concrètement pour relever le défi climatique.

  • Anne-Francine Simonin s’est établie à Vevey en 1994 pour profiter du climat culturel foisonnant des années 90. Elle enseigne les maths, les sciences, l’histoire et la géographie. Candidate à l’élection au Conseil communal, elle est également candidate à la Municipalité.

A maintes reprises détachée à la direction pédagogique et à Haute école pédagogique de Lausanne (HEPL) pour des missions ponctuelles, elle est responsable pour l’établissement de Vevey de l’Approche du Monde Professionnel. Praticienne-formatrice, c’est à ce titre qu’elle est membre du Conseil de la HEPL. Elle représentante du quart professionnel au sein du Conseil d’Etablissement de Vevey CETV.

Après le « J’y vis, j’y vote », Anne-Francine Simonin a donc rajouté le « je m’y implique ». Tout d’abord en participant au jury du concours de la Place du Marché comme habitante du quartier. C’est par la suite et par cooptation qu’elle est entrée au Conseil communal. Elle a très vite senti qu’elle pouvait y être utile.

Le bien vivre à Vevey et en bonne intelligence sont deux des axes qui lui importent et ceci en lien avec les politiques sportives et culturelles de la ville. Elle estime que pour toute avancée et dans quelque domaine que ce soit, le dialogue est important afin de trouver des consensus et donc de dégager des majorités et ce, pour le bien-être et le bien vivre des veveysannes et des veveysans.

  • Pascal Molliat , 30 ans, incarne la nouvelle génération de politiciens veveysans. Son engagement au Conseil Communal – depuis 12 ans avec Vevey Libre dont 10 à la commission de l’énergie et 3 à la commission de gestion – fait de lui un fin connaisseur des institutions. Candidat à sa réelection au Conseil communal, il est également candidat à la Municipalité.

Ingénieur de formation, il a travaillé plusieurs années dans la gestion et la distribution de l’énergie avant de prendre le statut d’indépendant et de s’orienter vers la gestion de travaux. Cette activité à temps partiel lui permet de rester très impliqué dans la vie associative et culturelle de la Commune, qu’il juge centrale pour l’attractivité et la qualité de vie de Vevey.

Homme de consensus reconnu pour son approche rationnelle, Pascal Molliat n’a eu de cesse depuis de nombreuses années d’ouvrir le dialogue avec les autres partis afin de construire des majorités pour faire avancer des dossiers importants, notamment en matière d’énergie et d’environnement.

Convaincu que la lutte contre le réchauffement climatique et ses conséquences est vitale pour construire un avenir vivable, il a participé activement à l’élaboration de solutions cohérentes et soutenables pour la transition vers une société plus résiliente.

  • Sarah Dohr siège depuis un an au Conseil communal. Cette haut-valaisanne d’origine, âgée de 40 ans, est tombée amoureuse de Vevey il y a plusieurs années déjà. A Vevey Libre (VL), elle a rapidement intégré le comité et été nommée vice-présidente du groupe VL au Conseil communal.

Son parcours professionnel est atypique et symbolise sa soif de découverte et d’apprentissage. Enseignante, elle a bourlingué dans plusieurs pays du monde, s’engageant notamment dans l’aide humanitaire. Par la suite, elle a suivi une formation de fromagère, puis de comptable estimant indispensable de comprendre de ce qui gouverne le monde, soit les histoires de sous.

Enfin pour pouvoir mieux appréhender le monde technique, elle s’est engagée comme magasinière dans une entreprise de machines et outils agricoles. Passionnée par le monde des médias, elle préside à titre bénévole, l’Association «Bon pour la tête, média indocile.», média en ligne – qui a pris la relève de l’Hebdo – et se destine à travailler à l’avenir dans ce secteur.

  • Lisa Jobin est candidate à sa réélection au Conseil communal au sein duquel elle siège depuis 2015. Agée de 66 ans, c’est une figure du quartier Vevey-Orient. Tenancière du kiosque du débarcadère Vevey-La Tour depuis 25 ans, elle a auparavant tenu le « Fair-Play » qui a fait place au «Bar du Bout du Monde».
    Dans sa buvette du Port de Plaisance, Liza Jobin joue un rôle social important toujours à l’écoute de ses clients qui aiment bien venir se confier ou refaire le monde sur sa petite terrasse. Ce qu’elle aime par-dessus tout, c’est de prendre le temps de discuter et surtout d’écouter chacun, sans a priori, ni jugement et de relayer le cas échéant leurs préoccupations à qui de droit. Elle adore aussi partager sa passion pour la musique grecque et l’écriture de poésie.
  • Francis Baud, candidat à la réélection au Conseil communal, est père de deux filles et grand-père de 5 petits enfants. Docteur ès sciences économiques, il exerce la profession de fiduciaire. Habitant de la place Robin, il est actif de longue date comme membre du comité de l’Association Fête Multiculturelle – Vevey.Francis Baud est un des « sages » de Vevey-Libre. Membre fondateur de notre mouvement, a intégré en 2003 et qu’il a présidé en 2008/2009. Il a également pris les rênes du mouvement Vevey Libre de 2015 à 2018.Actuellement, il préside la commission des finances veveysanne, représente Vevey au sein du Conseil intercommunal Sécurité Riviera qu’il a présidé en 2019/2020. Il souhaite pouvoir continuer à accomplir son action civique au service des citoyens veveysans.
  • Eric Bays, conseiller communal depuis 2018, est né à Vevey et incarne fort bien sa ville en particulier le quartier de Plan-Dessus et sa fameuse place Robin qu’il habite depuis toujours. C’est désormais lui que l’on pourrait appeler « le syndic de la Place Robin », depuis que Jean-Marc Roduit, président de l’APERO – Association Pour les Environs de la place RObin – Veveyn’habite plus le quartier, même s’il y est toujours actif.

Eric Bays, figure locale, est d’ailleurs membre du comité de l’APERo et réd’en chef du Journal Petit Robin, qu’il anime d’une plume alerte et incisive. A part la musique, sa passion, sans surprise, c’est la vie de quartier. Il aime les rencontres humaines et les histoires locales.

Sur le plan professionnel, il est formateur d’adultes. Sa devise : Mes racines, c’est Vevey, l’important, c’est Vevey!

  • Roger Daniel Blatter est conseiller communal depuis 2019 mais il s’est très vite mis dans le bain de la politique locale. Il faut dire qu’il a une solide connaissance du fonctionnement des institutions en raison de son important engagement citoyen – par le passé – pour la ville de Genève.

C’est ainsi que nous l’avons naturellement choisi pour nous représenter au sein de la commission en charge du contrôle de la gestion de la ville et de celle du développement durable.

Professionnellement, il a été photographe, gérant commercial et a également travaillé dans le secteur touristique au Brésil après une formation dans ce domaine, spécialisé en oenologie. Actuellement retraité, il exerce bénévolement la fonction de formateur d’adultes au sein de l’Association Français en Jeu

Roger Daniel Blatter est un homme de culture qui s’intéresse à tout ou presque…. Vous aurez sûrement l’occasion de le croiser un jour ou l’autre. C’est un ”animal social” qui adore arpenter les rues de notre ville qu’il adore et pour laquelle il souhaite s’engager avec passion et détermination.

  • Nicolas Bonjour, candidat à la réélection au Conseil communal est un pilier de Vevey Libre. Elu en 2016, il s’est très vite vu confier des responsabilités et préside ainsi notre mouvement depuis 2018.

Doté d’une grande vivacité d’esprit, il capte vite les choses ce qui lui permet bien comprendre les points de vue de chacun et d’apporter des solutions consensuelles.

Amateur de ski , amoureux de la nature, il pratique également le judo, ce lui a également permis d’apprendre qu’il faut savoir utiliser la force de l’adversaire pour le maîtriser.

Sur le plan professionnel, il a un diplôme d’économiste d’entreprise et travaille comme responsable administratif dans une entreprise spécialisée dans l’optimisation des énergies renouvelables . Il souhaite poursuivre son engagement pour la ville qu’il aime.

  • Olivier Casellini, élu en 2016, brigue un nouveau mandat de conseiller communal, pour pouvoir représenter les métiers manuels, très peu présents au sein du parlement veveysan.

Ce paysagiste, âgé de 51 ans, marié et père de deux enfants, travaille depuis plus de 30 ans aux Espaces Verts de la commune de Montreux.

Olivier Casellini est sportif et amoureux de la nature. En été, il se rend tous les jours à son lieu de travail en paddle de Vevey à Montreux, le reste de l’année à vélo. Et c’est un adepte de la baignade dans le lac tout l’année.

Dans le cadre de son mandat politique, il est membre du Conseil d’Etablissement (scolaire), de la commission des naturalisations et a participé à plusieurs commissions non permanentes.

  • Jorge Maldonado siège dans les rangs du Conseil communal depuis maintenant 20 ans. Il est engagé de longue date sur le plan associatif comme co-fondateur de la Fête multiculturelle de Vevey en 2001 et siège au sein de son comité d’organisation comme acteur fondamental en charge de la logistique depuis le début.

Sa motivation politique prioritaire est d’intégrer les étrangers en proposant une alternative au cloisonnement à l’intérieur des communautés en créant des événements qui incitent à la rencontre. Sur le plan politique, il représente Vevey Libre au sein de la commission des activités interculturelles et au sein du Conseil intercommunal Sécurité Riviera.

Professionnellement, Jorge Maldonado est entrepreneur et patron d’une compagnie de taxis et à ce titre président de l’association professionnelle ATACON Riviera qui fédère les entreprises de taxis de la région. Agé de 65 ans, il est père de 5 enfants et grand-père de 9 petits-enfants.

  • Faouzi Mejbri siège au Conseil communal depuis 2016. Membre du comité de  Vevey Libre, candidat à sa réélection, il est arrivé en politique par le canal de l’engagement associatif, comme membre actif de l’Association Fête Multiculturelle – Vevey depuis 2005. Il préside également l’Association Tunisie-Suisse-Amitié.

Entrepreneur dynamique, il est diplômé de l’Ecole hôtelière de Tunis, administrateur de Regency Group Swiss, entreprise active dans le secteur de l’événementiel et président de F.Financial Services, entreprise spécialisée dans le conseil financier et la restructuration d’entreprises.

Marié, père d’un enfant, affable et généreux, il s’engage pour favoriser les rencontres entre citoyens, indépendamment de leurs opinions et leur expliquer la manière par laquelle ils peuvent agir pour leur ville.

  • Stephan Molliat peut se targuer d’une longue expérience de conseiller communal puisqu’il y siège depuis 2006 et a participé durant plusieurs années aux travaux de « l’éminente » et « éprouvante » commission des finances.

D’abord à la tête d’une entreprise de menuiserie-ébénisterie bien connue à Vevey, Stephan a changé d’orientation il y a presque 20 ans pour devenir gestionnaire et coordinateur de travaux et expert technique immobilier.

Pour se ressourcer, il pratique des sports d’endurance comme le vélo et le ski de randonnée. C’est un amoureux de la montagne et il aime aussi la pratiquer en été.

Candidat à sa réélection, il souhaite travailler encore et toujours pour Vevey en évitant les dérives idéologiques, partant du principe que tout ce qui est excessif est insignifiant.

  • Bryan Pilet est entré au Conseil communal en 2020 peu après la démission de son frère Steven parti s’installer dans le Chablais. Il s’est très rapidement mis dans le bain et pris au « jeu ».

Sur le plan professionnel, après avoir suivi une formation d’économiste d’entreprise HES, il s’est orienté dans le secteur des ressources humaines et assure principalement la gestion des salaires dans une chaîne de boutiques de vêtements.

Au niveau associatif, il est actif au sein du comité de la Confrérie du FC Vevey United, Bryan Pilet souhaite s’engager activement pour la ville de la ville de Vevey, son développement et son futur.

Vif d’esprit et libre-penseur, ce trentenaire fait partie de la jeune génération montante de Vevey Libre.

  • Roger Pieren est la principale référence technique de Vevey Libre. Après avoir appris le métier de maçon, Il a obtenu un diplôme de conducteur de travaux, métier qu’il a exercé de nombreuses années dans les domaines du bâtiment et du génie-civil. En 2019 il a fondé une entreprise de traitement des boues d’épuration à l’enseigne d’ASSISTECH Sàrl.

Si ses éclairages sont particulièrement précieux pour ce qui touche aux travaux et autres projets dans la ville, nous l’apprécions aussi pour ses qualités humaines et son objectivité.

Vice-président du Conseil communal, il est destiné à devenir l’an prochain « premier citoyen » de notre ville.

C’est également un de nos représentants à la commission des finances ainsi qu’au SIGE (Service intercommunal en charge de eaux et de leur épuration.)

Marié, père de 2 enfants et grand-père de 3 petits-enfants, il est actif sur le plan associatif comme membre actif du Sauvetage « Le Vétéran » et de la Confrérie de la Saint-Martin.

Il estime que convaincre en politique, c’est aussi être réélu par les citoyens, seuls juges de ce que nous faisons»

  • Voilà cinq ans que Xavier Righetti siège au Conseil communal de Vevey. Il représente Vevey Libre au sein de l’importante commission d’aménagement du territoire étroitement associée à de nombreux projets et démarches participatives. Xavier Righetti siège également au Conseil intercommunal du SIGE (Eaux et épuration) et fait partie du comité de Vevey Libre en qualité de caissier.

Sur le plan professionnel, il est ingénieur aux Services industriels de la Ville de Lausanne, mais va prochainement relever un nouveau défi en qualité de directeur d’une entreprise privée mais en mains publiques active dans les énergies renouvelables.

Xavier Righetti, marié et père de deux enfants, souhaite continuer à s’engager avec vous pour une ville de Vevey agréable et consensuelle. C’est quelqu’un de très posé et constructif, qualités précieuses pour contribuer à faire aboutir des projets et faire avancer des idées.

  • Basel Shalhoub siège au Conseil communal depuis 2016. C’est un homme très engagé sur le plan associatif.
    Au sein de la Fête multiculturelle depuis sa création en 2001 comme représentant de la communauté syrienne et comme président de l’Association caritative à but humanitaire Help Syria. Professionnellement, Basel Shalhoub est employé de commerce et plâtrier-peintre.

    Profondément humaniste, généreux, empathique il souhaite poursuivre son engagement citoyen. Il considère que «persévérer, sans attendre de mercis, est le sacerdoce de tout politicien, à quelque échelle qu’il soit.»

  • Rachida Adam n’a que 23 ans, mais elle est déjà connue de bien des Veveysan-ne-s : elle a été la bannerette de la Ville de Vevey durant la Fête des Vignerons 2019, témoignant là de son attachement à une Fête qui fait partie du patrimoine culturel veveysan.

Assistante socio-éducative diplômée, elle travaille comme éducatrice à la Pouponnière et l’Abri à Lausanne.

Rachida Adam fait partie des ces personnes si rayonnantes et positives que vous savez très vite que vous allez pouvoir entamer avec elle un dialogue constructif. Elle est par ailleurs toujours très engagée et motivée dans tout ce qu’elle fait.

Nouvelle candidate au Conseil communal, elle désire s’engager notamment pour « mettre toute son énergie à la réouverture d’un centre de jeunes, au sein duquel elle été active il y a quelques années avant sa fermeture et dont elle garde le meilleur souvenir. Elle estime que la jeunesse veveysanne a besoin d’avoir un lieu pour partager des moments et des idées, s’y retrouver et y être en sécurité.

  • Etudiante en deuxième année de Bachelor à la faculté des HEC, Loubna Al Sabbagh est un « pur produit » veveysan, curieuse des cultures qui la composent. Agée de 20 ans, elle exerce « 1000 emplois » pour être indépendante financièrement.Si son âge pourrait être perçu comme un manque d’expérience, elle le considère plutôt comme un atout afin de représenter la jeunesse veveysanne au sein du Conseil communal. A « ses heures perdues », elle a pratiqué la danse hi-hop à l’atelier Le Loft durant 5 ans.
  • Marie-Anna Carteron est tombée amoureuse de cette belle ville de Vevey il y a déjà plusieurs années. Elle souhaite contribuer à faire rayonner le coeur de la Riviera et mettre en avant les valeurs qui lui sont chères, que sont la liberté, l’équité et la solidarité.

Elle est investie dans plusieurs associations Viviskes – association de reconstitution protohistorique celtique , @Legio Fulminata, VIFFF – Vevey International Funny Film Festival , comme membre ou comme bénévole, et fait partie du comité de Cerebral Vaud et de la Fête de la bière, Vevey

“Professionnellement, après des études supérieures de gestion et management dans le domaine du bien être, elle a exercé un temps puis s’est dirigé vers un tout autre domaine. Elle est maintenant titulaire d’un bachelor en éducation spécialisée, dans le domaine du handicap. D’abord responsable d’équipe à la Fondation Echaud , elle est maintenant coordinatrice d’équipe à la Fondation Les Eglantines à Vevey

Sur le plan politique, ses priorités sont :

– amélioration de l’espace public, qui doit notamment être plus accessible aux femmes et minorités.
– soutien aux associations culturelles et sportives qui favorisent un meilleur vivre ensemble
– développement de l’attractivité touristique
– mesures en faveur d’une mobilité douce (favoriser circulation velos et bus, meilleur réseau de transport)
– mesures pour soutenir les citoyens dans la transition énergétique

  • Paula Freitas, mère de 3 filles et 2 petites-filles, habite le quartier de Gilamont où elle est toujours attentive à la qualité du paysage urbain. Sur le plan professionnel, elle est comptable et curatrice privée. Bénévolement, elle est engagée au sein de l’Association d’appui à la communauté portugaise dont elle est co-fondatrice.

Par son engagement politique, comme candidate au Conseil communal, Paula Freitas souhaite soutenir l’intégration des migrants par un appui aux associations locales et un investissement dans le milieu interculturel. Plus généralement, elle défend un environnement propre et un renforcement de l’harmonie du bien-vivre à Vevey.

  • Elena Orman aime sa ville et souhaite s’engager pour elle avec conviction sans défendre des intérêts particuliers. Candidate nouvelle au Conseil communal, elle souhaite être à l’écoute de chacun, en particulier des habitants de son quartier, celui du Dévin/Gilamont.

Sur le plan professionnel, après sa scolarité et des études en Roumanie, elle a élevé sa fille et travaillé comme caissière dans le commerce de détail.

Elena Orman est également traductrice bénévole pour les personnes de langue roumaine et portugaise qui ne maîtrisent pas bien le français.

  • Selima Khalil aime sa ville et a donc décidé de s’engager pour elle en se portant candidate au Conseil communal de Vevey sur la liste  Vevey Libre.

Sur le plan professionnel, après avoir élevé 3 garçons et occupé divers postes dans la restauration et l’hôtellerie, elle est désormais adjointe à la responsable du service d’aide familiale de Montreux-Veytaux. C’est un engagement bénévole qui l’y a conduit, action citoyenne qu’elle poursuit désormais le samedi.

Fervente supportrice du sport à Vevey à travers ses enfants, elle souhaite mettre ses modestes compétences au service de Vevey.


  • Céline Borel, âgé de 33 ans, fait partie de la jeune génération des Libres. Elle souhaite s’engager activement pour toutes les Veveysannes et Veveysans, quel que soit leur âge et leur condition, en créant des ponts entre eux/elles.

Sur plan professionnel, elle est assistante socio-éducative et travaille pour Nanou solutions service d’assistance au bon fonctionnement des structures d’accueil.

Parmi ses priorités, elle souhaite :
– la création d’un journal communal pour Vevey et ses citoyen-ne-s.
– la dynamisation de la Fête des écoles avec contes, théâtre, marionnettes.
– le renforcement de la journée de la mobilité par des actions axées sur l’usage du vélo.
– l’organisation d’activités pour les retraités, telle qu’un thé dansant.

  • Kajal Putinier ait partie de la nouvelle génération de Vevey-Libre. Jeune femme dynamique âgée de 28 ans, elle est toujours positive, passionnée et enthousiaste. Par sa candidature, elle souhaite contribuer à la construction du Vevey de demain.

Employée de commerce chez un garagiste local, elle nourrit également quelques violons d’ingres dans son temps de loisirs : par la pratique du unihockey dans le club des Riviera Raptors Vevey et par son intérêt pour la peinture et à la sculpture.

Elle a aussi été à l’origine l’été dernier de l’organisation de matchs de football – au terrain de Crédeilles – qui ont créé des liens entre clients du Café du Théâtre.

Trois thèmes lui tiennent particulièrement à coeur : L’écologie, l’égalité des droits et le soutiens aux petits commerces locaux. 

  • Mickael Bertschy fait aussi partie de la jeune génération de Vevey Libre. On peut dire de lui qu’il a « une tête et des jambes » et que c’est un touche-à-tout ouvert à des passions diverses et variées.

Agé de 24 ans, il est titulaire d’un bachelor en sciences politiques et prépare un master en « Fondements et pratiques de la durabilité » à l’UNIL. Ex-représentant étudiant au conseil de faculté SSP, il est également engagé au sein du comité Science Politique Lausanne qui vise à enrichir la vie sur le campus à travers différents types d’événements. De plus, en tant que premier lieutenant dans l’infanterie, il fait partie de la Société des officiers du campus universitaire de Lausanne.

Sportif, il pratique des sports de combats au sein du club NLS à Montreux. Passionné par le football et le basket, il est fidèle supporter des clubs locaux.

Sur le plan culturel, il fait partie d’OG2, un collectif de jeunes veveysans qui rassemble et soutient les nouveaux talents de la région, ainsi que de l’association Esp4c3.

Professionnellement, il exerce deux activités à temps partiel, l’une comme dialogueur ATE Vaud – Association Transports et Environnement pour laquelle il promeut le développement d’une mobilité plus douce et durable au vue des enjeux climatiques, l’autre pour le bar Bachibouzouk à Vevey.

Veveysan passionné, il s’engage dans une institution dont il connaît les rouages pour défendre la voix de la jeunesse avec une motivation sans faille !

  • Loïc Bonjour est charpentier certifié, actuellement en formation pour devenir maître socio-professionnel. Agé de 30 ans, il fait aussi partie de la nouvelle génération de Vevey Libre.

Sur le plan associatif, il est engagé comme bénévole au sein d’Epicoop

à Vevey, épicerie coopérative et participative et a participé activement à l’élaboration de la construction du local “Le Marronnier” qui regroupe le Réseau de Transition Riviera composé du Système d’Echange Local (SEL), de Pro Velo Riviera. Permaculture Riviera,  Epicoop . Ares de Vie Il est également actif au sein du VIFFF – Vevey International Funny Film Festival comme responsable du bar.

En hiver, il est moniteur de ski et de snowboard pour les enfants participant au sport scolaire facultatif de Montreux depuis plus de dix ans.

C’est une personne capable de faire face à tout changement, sociable, empathique et toujours souriante.

  • Manfred Ruthsatz, marié et père de 3 enfants, a une formation de pharmacien et de docteur en toxicologie. Auteur d’articles en santé publique, il dirige actuellement une entreprise spécialisée dans le conseil en nutrition et santé.

Sur le plan associatif, il collabore pour différents services publics dont l’ARPR, l’Association régionale de la Riviera pour la préparation à la Retraite.

Candidat nouveau au Conseil communal, Mandred Ruthsatz est établi à Vevey depuis 10 ans. Avec une longue expérience internationale et diversifiée, il aimerait s’investir au sein de notre communauté locale de façon pragmatique.

Pour lui, il faut contribuer à trouver des solutions aux questions de l’école, la sécurité, et donner un cadre favorable aux associations sportives pour créer un endroit agréable, fondamental au bien-vivre à Vevey pour tous.